Vieillir pose-t-il vraiment problème ?

Sous la direction de Nicole F. Bernier et Isabelle Mallon

Il est bien difficile de s’intéresser au phénomène mondial du vieillissement démographique sans constater son appréciation très controversée par les spécialistes du domaine s’exprimant dans les médias, la littérature scientifique et les forums d’experts internationaux.

 

cover-LSP74

 
TABLE DES MATIÈRES

 

Nicole F. Bernier et Isabelle Mallon

Présentation du numéro

Article complet

 

PARTIE 1 – La gouvernance sociale du vieillissement démographique


Jacques Légaré

Le vieillissement des populations : incontournable certes… mais un plus, s’il est géré dans un esprit d’éthique intergénérationnelle

Résumé / AbstractArticle complet

Le vieillissement des individus, ainsi que celui des populations, doit être vu comme un phénomène très positif. L’arrivée des baby-boomers dans les âges de la retraite et de la vieillesse devra cependant être bien prise en main pour éviter des dérapages. À partir de l’exemple du Québec, on décrira comment faire pour éviter certains effets pervers de l’État providence face à une évolution démographique non envisagée lors de son établissement. Il y a donc lieu de revoir les modalités de nos programmes sociaux de santé et de retraite pour faciliter une gérance de la vie en société qui soit équitable pour toutes les générations.

Aging populations: Inevitable but positive if managed with an emphasis on intergenerational ethics

The aging of individuals, like that of populations, is a positive thing. Nonetheless, baby boomers’ move into retirement and old age will have to be managed carefully and appropriately. Taking Quebec as an example, we describe how certain possible perverse effects of the welfare state can be avoided by dealing with demographic changes not expected when it was set up. The terms and conditions of our health care and retirement programs should be reviewed so as to facilitate better social relations and ensure the situation remains equitable for all generations.

Daniel Béland

Vieillissement, discours politique et réforme des retraites aux États-Unis

Résumé / AbstractArticle complet

Explorant les rapports entre institutions, discours politique et changements démographiques, l’article replace le débat américain sur les retraites dans son contexte historique et idéologique. Il souligne le fait que, comme dans d’autres pays, l’idée d’un « choc démographique » inéluctable justifie la nécessité apparente de réformer les retraites, ce qui aux États-Unis est souvent synonyme de « privatisation partielle » du régime fédéral d’assurance-vieillesse. Une analyse de la campagne infructueuse en faveur de la « privatisation partielle » lancée par le président George W. Bush au lendemain de sa réélection en novembre 2004 illustre le poids des obstacles institutionnels à la réalisation de ce projet ainsi que l’omniprésence d’un discours démographique pessimiste au coeur la vie politique américaine contemporaine.

Explorant les rapports entre institutions, discours politique et changements démographiques, l’article replace le débat américain sur les retraites dans son contexte historique et idéologique. Il souligne le fait que, comme dans d’autres pays, l’idée d’un « choc démographique » inéluctable justifie la nécessité apparente de réformer les retraites, ce qui aux États-Unis est souvent synonyme de « privatisation partielle » du régime fédéral d’assurance-vieillesse. Une analyse de la campagne infructueuse en faveur de la « privatisation partielle » lancée par le président George W. Bush au lendemain de sa réélection en novembre 2004 illustre le poids des obstacles institutionnels à la réalisation de ce projet ainsi que l’omniprésence d’un discours démographique pessimiste au coeur la vie politique américaine contemporaine.



Via an exploration of the relationships between institutions, political discourse and demographic change, this article puts the U.S. pension debate back into its historical and ideological context. It underscores the fact that, as in other countries, the prospect of an inescapable “demographic shock” is being advanced as justification for pension reform, which in the United States is often synonymous with “partial privatization” of the federal retirement pension system. An analysis of the unsuccessful campaign in favour of partial privatization launched by President George W. Bush soon after he was re-elected in November 2004 illustrates the weight of the institutional obstacles to this project as well as the omnipresence of a pessimistic demographic discourse in contemporary American political life.

Barbara Da Roit et Blanche Le Bihan

La prise en charge des personnes âgées dépendantes en France et en Italie. Familialisation ou défamilialisation du care ?

Résumé / AbstractArticle complet

Chaque système de protection sociale repose sur un équilibre spécifique entre les responsabilités collectives et les responsabilités familiales par rapport aux risques sociaux et aux besoins de care. Dans un contexte de vieillissement de la population et de diminution du nombre d’aidants potentiels disponibles, il est intéressant de s’interroger sur les alternatives proposées par les gouvernements et sur la portée des politiques qui se dessinent depuis la fin des années 1990. Quelle articulation entre l’aide familiale et l’intervention publique ? L’analyse porte sur la situation dans deux pays, l’Italie et la France, où la famille joue traditionnellement un rôle important dans la prise en charge des personnes âgées dépendantes. Elle montre dans les deux pays un phénomène d’externalisation du care grâce au développement de dispositifs de cash for care, mais selon des modalités différentes. Dans un cas comme dans l’autre, cela ne signifie pas pour autant qu’il y ait défamilialisation du care. On assiste plutôt à une transformation des pratiques de care.

Care for the dependant elderly in France and Italy: Familialization or defamilialization of care?


Every social welfare system is based on a specific balance between collective and family responsibility for social risks and care needs. In the context of an aging population and a dwindling number of potential family carers, it is worthwhile taking a look at the alternatives being proposed by governments and at the scope of the policies adopted since the late 1990s. What is the relationship between family provision and public intervention ? Our analysis explores the situation in Italy and France, two countries where the family traditionally plays a major role in caring for the dependant elderly. It points to a trend in both countries toward an externalization of care through the development of cash-for-care systems, but with different modes of implementation. In neither case, however, does this mean a defamilialization of care but involves, rather, a transformation of care practices.

 

PARTIE 2 – « Bien vieillir » : des injonctions publiques aux pratiques individuelles


Aline Chamahian

Vieillissement actif et enjeux de la formation dans le temps de retraite

Résumé / AbstractArticle complet

À partir d’une étude sur l’engagement en formation dans les universités et les universités Tous âges, l’article interroge la notion de vieillissement « actif » à travers l’analyse des rapports que les retraités entretiennent face à la formation. Pris dans une tension entre un pôle culturel et un pôle économique, le vieillir en restant « actif » par la formation ne se limite plus au seul rapport culturel. D’autres types de rapports se dessinent : s’occuper, se rendre utile, se reconvertir, qui rendent compte des enjeux contemporains de l’activité de formation dans ce temps de l’existence.

Active aging and education in retirement

On the basis of a study of participation in education in regular universities and universities labelled “for all ages,” this article investigates the concept of active aging through an analysis of retirees’ attitudes toward and relationship with learning. With cultural interests pulling in one direction and economic forces in another, aging while staying “active” through continuing education is no longer limited to the cultural sphere. Other relationships to learning — keeping busy, being useful, taking up a new career — are developing that reflect contemporary issues pertaining to education as an activity in this stage of life.

Pia-Caroline Hénaff-Pineau

Vieillissement et pratiques sportives : entre modération et intensification

Résumé / AbstractArticle complet

Cet article propose une analyse sociologique des transformations des pratiques sportives avec l’avancée en âge. Si le vieillissement semble inexorablement se traduire par une réduction des activités, de plus en plus nombreux sont les seniors, même âgés, qui persistent dans une pratique physique ou sportive, quelquefois éloignée de la norme médicale de modération. Une enquête par entretiens menée auprès de 124 seniors, hommes et femmes, âgés de 50 à 89 ans, pratiquant notamment des gymnastiques d’entretien, des courses de longue durée, du tennis, permet de mettre en évidence une typologie des trajectoires sportives et des stratégies contrastées d’adaptation au vieillissement, entre économie et surenchère d’efforts.

Aging and sports: Between moderation and intensification

This article provides a sociological analysis of how involvement in sports evolves through the life course. While aging seems to lead inexorably to a decline in activity, more and more seniors, even quite elderly ones, continue to engage in sports or physical training, and sometimes in a way that is well beyond the medically recommended standard of moderation. An interview-based survey of 124 male and female seniors aged 50 to 89 who engage in fitness exercises, distance running or tennis generated a typology of sport practices. It revealed strategies for adapting to aging that range from restricting exertion to testing one’s limits.

Philippe Cardon

« Manger » en vieillissant pose-t-il problème ? Veuvage et transformations de l’alimentation de personnes âgées

Résumé / AbstractArticle complet

L’article interroge les effets du veuvage sur l’alimentation des personnes âgées. Si « faire à manger » ne va plus de soi, les évolutions alimentaires observées sont analysées au regard de leurs conditions sociales d’engendrement. Elles varient ainsi selon le sexe de la personne veuve, selon la présence (ou non) et le type d’incapacités physiques, et prennent plus globalement sens en fonction de la structure sociale des consommations alimentaires. La problématique de l’alimentation abordée ici constitue alors un objet d’analyse du vieillissement et permet plus globalement d’éclairer de manière significative la problématique du vieillissement : l’observation des transformations alimentaires liées au veuvage constitue un objet d’analyse fécond pour comprendre les problèmes quotidiens auxquels sont confrontées les personnes âgées et comment elles y font face.

Can eating become a problem with aging? Death of a spouse and changes in the eating habits of seniors

This article explores the effects of the death of a spouse on the eating habits of seniors, when “cooking for yourself” starts to be a problem. Observed changes in eating habits are examined with respect to the social conditions that produce them. These changes vary with gender and the presence of and type of physical disability, and make more overall sense when seen as a function of the social structure of eating habits. The problematising of eating problems provides a research focus for the analysis of aging and sheds significant light on this issue. Changes in eating habits associated with becoming a widow or widower are a fertile focus for analysis that can help us understand the daily problems faced by seniors and their coping strategies.

 

PARTIE 3 – Représentation sociale du vieillissement et diversité du « vieillir »


Alain Thalineau et Laurent Nowik

Être en « milieu de retraite » et choisir de vivre ailleurs

Résumé / AbstractArticle complet

L’article porte sur un aspect peu étudié des pratiques et des manières de vivre des retraités : les mobilités résidentielles de « milieu de retraite », qui se distinguent à la fois des déménagements d’entrée dans la retraite et des mobilités (par défaut) vers les institutions pour les personnes en perte d’autonomie. Des données recueillies auprès de personnes âgées de 70 à 84 ans vivant à domicile sur des territoires contrastés, il apparaît que la mobilité résidentielle en « milieu de retraite » est fonction de deux vecteurs : le besoin d’être protégé pour contrer les signes de la vieillesse, et le besoin d’agir pour que le vieillissement ne soit pas assimilé à la vieillesse. Après une présentation de la recherche, les auteurs montrent comment les forces de ces deux vecteurs dépendent, non seulement des ressources du territoire, mais également de la conjugalité, du genre et de la trajectoire sociale des personnes.

Moving in “mid-retirement”

This article examines a little-studied aspect of the practices and lifestyles of retirees : mid-retirement residential mobility. It can be distinguished from both moving upon retirement and, at some later point in retirement, being forced to move into an institution owing to a loss of autonomy. On the basis of data collected from seniors aged 70 to 84 living at home in a variety of different geographic settings, mid-retirement residential mobility would appear to be a function of two vectors : the need to be protected in order to cope with signs of old age, and the need to act to ensure that aging remains distinct from old age. After presenting the research project, the authors show how the strength of these two vectors depends not only on an area’s resources, but also on the married life, gender and social situation of the individual.

Vincent Caradec

Vieillir, un fardeau pour les proches ?

Résumé / AbstractArticle complet

L’aide à un proche âgé est souvent envisagée à travers la notion de burden. Or, celle-ci présente le double inconvénient de renforcer l’image de la vieillesse comme problème et d’occulter la diversité des significations que les aidants donnent à la situation. L’article, fondé sur l’analyse d’entretiens réalisés auprès d’aidants (conjoints et enfants, principalement), se propose d’élaborer une autre représentation, qui prend la forme d’une typologie mettant en relief la diversité des expériences de l’aide : aide-altération, aide-contraintes, aide-engagement et aide-satisfaction.

Aging: A burden for family and friends?

Care for an elderly family member is often seen as a burden. Yet this perspective has the dual drawback of reinforcing the image of old age as a problem and of causing us to lose sight of the diversity of meanings that carers attribute to this situation. This article, based on the analysis of interviews with carers (spouses and children, for the most part), seeks to develop another representation of care for a family member. It takes the form of a typology that highlights the diversity of experiences : care as deterioration, care as constraint, care as commitment, and care as satisfaction.

Laure Blein, Jean-Pierre Lavoie, Nancy Guberman et Ignace Olazabal

Vieilliront-ils un jour ? Les baby-boomers aidants face à leur vieillissement

Résumé / AbstractArticle complet

Au Québec, un nombre grandissant de personnes aidantes sont issues du baby-boom. Au cours d’entrevues portant sur leur expérience d’aidant, nous les avons questionnées sur leur perception de la vieillesse et du vieillissement, afin de faire ressortir plus spécifiquement leur discours au sujet de leur propre vieillissement, les façons dont elles s’y préparent et les exigences énoncées envers les services de santé et, plus particulièrement, les services publics, pour les accompagner dans un vieillissement qu’elles souhaitent radicalement différent de celui de leurs parents.

Will they grow old some day? The attitudes of baby boomers who are carers to their own aging

In Quebec, baby boomers are increasingly becoming carers. In interviews about their experiences as carers, we asked them about their perceptions of old age and aging, to find out specifically what they have to say about their own aging, what they are doing to get ready for it and what this means in terms of demands on health care and, especially, public services to help and assist them in an aging process that they want to be radically different from that of their own parents.

 

PARTIE 4 – L’adaptation des services aux personnes dépendantes


Jean-Pierre Lavoie et Nancy Guberman

Le partenariat professionnel – famille dans les soins aux personnes âgées. Un enjeu de reconnaissance

Résumé / AbstractArticle complet

L’État québécois, à l’instar d’autres dans le monde, appelle au partenariat entre l’État et la famille. Ce partenariat toutefois se construira dans le quotidien des échanges entre intervenants et aidants, et exige une certaine congruence entre ces deux groupes sur le plan des attentes mutuelles et des responsabilités attribuées à l’autre. Quatre études menées par les auteurs indiquent plutôt des normes quant à la responsabilité familiale dans les soins et des attentes divergentes. Elles expliqueraient les tensions relevées entre les deux groupes et soulèvent des enjeux de reconnaissance de part et d’autre. Une reconnaissance mutuelle apparaît comme fondamentale dans l’instauration d’une relation partenariale entre intervenants et aidants.

The Professional-Family partnership in caring for the elderly: An issue of recognition

The Quebec government, like others around the world, is calling for a partnership between the state and the family in order to provide for the vulnerable elderly. However, this partnership will be built through daily exchanges between formal and informal carers, and will require some agreement between the two groups with respect to what they expect of each other and the responsibilities they attribute to each other. Four studies by the authors provide indications of norms for family responsibility in caring and divergent expectations. They would appear to explain the tension noted between the two groups and raise recognition issues on both sides. Mutual recognition seems to be fundamental to the establishment of a true partnership between formal and informal carers.

Élise Finielz et Françoise Piotet

La problématique de la notion de « fragilité » au coeur d’une politique de prévention de la dépendance

Résumé / AbstractArticle complet

La Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) chargée du versement des pensions des retraités du régime général met également en oeuvre une politique d’action sociale visant à aider au maintien de l’autonomie des retraités qui n’ont pas basculé dans la dépendance et ne sont alors pas tributaires d’une prise en charge par les conseils généraux. À défaut d’avoir les moyens d’une action de prévention généralisée à tous ses assujettis, la CNAV a mis en oeuvre depuis 2003 une politique visant à aider les plus « fragiles » d’entre eux. S’appuyant sur les résultats d’une recherche conduite pendant trois ans auprès de cette population, l’article, après avoir retracé la genèse de cette politique, s’attache à l’analyse de la notion de fragilité et aux difficultés de son opérationnalisation par la CNAV.

The troublesome concept of fragility at the heart of policies to prevent dependency

France’s national pension agency, the Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), is not only responsible for managing and paying retirement pensions but also for implementing a social policy to help retirees maintain their autonomy so that they do not lose their independence and have to have their care provided by local authorities. Not having the resources for a comprehensive prevention policy that could be applied to all pension recipients, in 2003 the CNAV instituted a policy aimed at helping the “most fragile.” Based on the results of three years of research with this population, the article reviews the origins of the policy, analyses the concept of fragility and considers the problems the CNAV has encountered in operationalizing it.

Yves Couturier, Hélène Trouvé, Dominique Gagnon, Francis Etheridge, Sébastien Carrier et Dominique Somme

Réceptivité d’un modèle québécois d’intégration des services aux personnes âgées en perte d’autonomie en France

Résumé / AbstractArticle complet

Le présent article analyse la réceptivité en contexte français d’un modèle québécois d’intégration des services aux personnes âgées en perte d’autonomie à partir d’une étude de mise en oeuvre de projets pilotes sur trois sites français. L’étude de la réceptivité constitue un analyseur puissant des conditions de possibilité d’une mise à jour d’un système socio-sanitaire. Dans une perspective néo-institutionnaliste, l’article cherche à mieux comprendre comment se déploie pour un système socio-sanitaire particulier la capacité d’innover. Il se compose de trois parties. La première problématise la question de l’intégration, la seconde analyse l’évolution du système socio-sanitaire français, tandis que la dernière expose la réceptivité d’un modèle d’intégration au regard de cette perspective néo-institutionnaliste. Cette analyse de la réceptivité révèle une tension entre deux logiques d’action publique en France en matière d’intégration des services, soit celle de la réduction de la complexité systémique et celle de son animation.

Reception in France of a Quebec model for integrating services to the elderly who are losing their capacity to live independently

This article examines the reception in France of a model developed in Quebec for integrating services to the elderly who are losing their ability to cope on their own. The study analyses the implementation of three pilot projects in France. A study of receptiveness reveals clearly the feasibility conditions for upgrading a system of health and social services. From a neo-institutionalist perspective, the article seeks to understand how the capacity to innovate is deployed in a given system. It consists of three parts. The first outlines the problem of integration, the second examines the evolution of the French system of health and social services, and the third describes the reception of an integration model, using a neo-institutional perspective. The receptiveness analysis reveals a tension between two attitudes toward public policy in France when it comes to integrating services : one that favours a reduction in system complexity and another that fosters it.