Engagement social et politique dans le parcours de vie

Sous la direction de Jean-François Guillaume, Anne Quéniart et Claude Martin

On pourrait ne voir dans l’engagement social et politique que l’effort de mobilisation individuelle ou collective d’acteurs soucieux de faire entendre leur voix, en prenant position contre des instances décisionnelles; on pourrait en contrepartie suggérer que l’engagement n’émerge que dans l’espace ouvert par les pouvoirs politiques lorsque, confrontés aux limites

 

cover-LSP74

 
TABLE DES MATIÈRES

 

Jean-François Guillaume et Anne Quéniart

Présentation du numéro

Article complet

 

PARTIE 1 – Engagement, Individualisation et subjectivation


Bernard Roudet

Entre responsabilisation et individualisation : les évolutions de l’engagement associatif

Résumé / AbstractArticle complet

L’engagement associatif a évolué au cours des vingt dernières années, témoignant d’un mode d’être dans la société marqué par un renforcement de l’individualisation. Plus actif mais moins militant, il est centré sur l’épanouissement personnel, valorise la sociabilité amicale et s’inscrit essentiellement dans des associations sportives et de loisirs. Cette évolution ne joue guère en faveur du rôle, traditionnellement attribué aux associations, de responsabilisation et d’ouverture sur la société globale. Désormais, la vie associative s’articule moins à des normes et à des valeurs qu’à la mise en oeuvre d’une sociabilité et à la valorisation d’une subjectivité. Cette évolution de l’engagement associatif entraîne de nouvelles modalités d’inscription des individus dans l’espace public.

Between responsibility and individualisation. Changing forms of involvement
Participation in groups and associations has changed in the last two decades, testimony to the reinforcement of individualism within the broader society. More active but less engaged, participants focus on personal development and friendship and are involved primarily in sport and leisure activities. This evolution weakens the role usually assigned to such groups and associations—that is to foster responsibility and social ties. Looking forward, we might expect such participation to be motivated less by norms and values than by sociability and subjectivity. With this evolution come new ways for individuals to be involved in public space.

Jocelyne Lamoureux

On est des entêté(e)s. Pensez pas nous épuiser

Résumé / AbstractArticle complet

À partir de la conviction de la centralité, de l’importance heuristique de la parole, du vécu et de l’agir réfléchi de personnes directement touchées par diverses formes de marginalisation ou de désaffiliation, ce texte explore le va-et-vient entre les parcours biographiques et l’implication sociopolitique. Des groupes du mouvement communautaire autonome, au Québec, sont le site privilégié des engagements retenus en raison de l’ouverture aux processus de démocratisation de divers espaces sociaux souvent inédits et jusque-là peu atteints par le processus politique qu’on y retrouve.

We’re stubborn. You can’t wear us down
This article maps the relationship between individual biography and social engagement. It is informed by a belief in the heuristic importance of the word, lived experience, and reflexive action by people directly touched by marginalisation and exclusion. Quebec’s autonomous community sector is the privileged location for involvement made possible by democratisation of a range of new social spaces, until now rarely politicised.

Frédéric Deschenaux et Claude Laflamme

Participation sociale et mobilité géographique : gage d’une insertion professionnelle de qualité ?

Résumé / AbstractArticle complet

Dans une société marquée par l’individualisme, les jeunes doivent de plus en plus porter la responsabilité de la réussite ou de l’échec de leur insertion professionnelle. À cet effet, ils sont enjoints à la participation et à la mobilité géographique afin d’augmenter leurs chances de décrocher un bon emploi. Or, les données présentées semblent nuancer fortement ces propos haussés au rang de prétendue évidence. À la limite, nos données permettraient probablement d’affirmer qu’une personne détenant un fort capital social n’a même pas besoin de participer pour se décrocher un bon emploi. Ces constats viennent nuancer la portée du discours individualiste, car ils ramènent l’idée qu’un individu ne peut tout faire seul…

Do social participation and geographic mobility guarantee a good job?
In an individualistic society, young people are expected to be responsible for their own employment success or failure. In order to increase their chances obtaining a good job, they are encouraged to be active and to move. The evidence, however, raises questions about this wide-spread belief. Indeed, our data suggest that someone with a high level of social capital can find a good job without social participation. Such findings lead us to nuance the discourse of individualism, with the reminder individuals can not do everything by themselves.

Éric Gagnon, Andrée Fortin, Amélie-Elsa Ferland-Raymond et Annick Mercier

Donner du sens. Trajectoires de bénévoles et communautés morales

Résumé / AbstractArticle complet

L’analyse de la trajectoire des bénévoles permet de comprendre quel rôle leur engagement joue dans la construction et le maintien de leur identité, et quelles formes d’idéal moral et de communauté sous-tendent leur action. L’étude dont nous présentons ici les premiers résultats repose sur une enquête menée dans trois régions du Québec, auprès de bénévoles oeuvrant dans les secteurs culturel, scolaire et religieux.

Giving meaning. Histories of volunteers and moral communities
Analysis of the personal histories of volunteers reveals the role that their involvement plays in the construction and maintenance of their own identity as well as the visions of moral ideals and community that underpin their actions. This article presents preliminary findings of a research project undertaken in three regions of Quebec and involving volunteers from cultural, educational and religious sectors.

Stéphanie Gaudet et Paul Reed

Responsabilité, don et bénévolat au cours de la vie

Résumé / AbstractArticle complet

Comment l’engagement dans les activités bénévoles se définit-il comme pratique de la responsabilité sociale inscrite dans la logique du don ? Et comment varie-t-il au cours de la vie ? Voilà les questions qui guident l’analyse présentée dans cet article. En utilisant les données d’enquêtes effectuées par Statistique Canada en 1987, 1997 et 2000, les auteurs comparent les taux de participation des Canadiens aux activités bénévoles en fonction des groupes d’âge et des cohortes. À partir des résultats, il est possible de constater une influence entre les pratiques de responsabilité de la sphère privée et les pratiques de responsabilité sociale. Ainsi, les adultes vivant en union et (ou) les adultes ayant des enfants sont plus nombreux à faire du bénévolat. À l’opposé, les gens âgés de plus de 55 ans dont les obligations familiales et professionnelles diminuent avec le temps sont moins nombreux à faire du bénévolat, mais ils sont les plus généreux dans le nombre d’heures qu’ils offrent.

Responsibility, giving and volunteering across the life cycle
This article analyses volunteering as an act involving social responsibility and giving, and its variations across the life cycle. Using Statistics Canada data from 1987, 1997 and 2000, the article compares rates of volunteering across age groups and age cohorts. The results reveal a link between responsibilities in private life and actions of social responsibility. Thus, adults living as a couple and adults with children are more likely to volunteer. Persons older than 55 and whose family and work responsibilities are less weighty are less likely to volunteer, but when they do they are more generous with their time.

 

PARTIE 2 – Formes de participation et visions stratégiques


Laurent Willemez

Perseverare Diabolicum : l’engagement militant à l’épreuve du vieillissement social

Résumé / AbstractArticle complet

Cet article propose une revue de la littérature sociologique et politiste française sur les temporalités militantes et applique la grille de lecture proposée à l’analyse des avocats et syndicalistes engagés dans la défense juridique des salariés. Saisi dans une trajectoire temporelle, l’engagement militant peut être appréhendé sous la forme de la rupture, de la fidélité ou de la reconversion. Pour comprendre ces trois phénomènes, il faut en revenir à la fois aux conditions sociales de l’engagement et à la manière dont celui-ci est considéré subjectivement par l’individu. Au final, le militantisme apparaît comme un élément fort de l’identité de l’individu, par les « rétributions » qu’il offre et les continuités subjectives qu’il propose.

Preseverare Diabolicum: Activism tested by ageing
After reviewing the literature of French sociology and political science, this article applies its analytic grid to an analysis of lawyers and unionists involved in the legal defence of workers. Over time, activism can take one of three forms: breakdown, loyalty, or conversion. To understand these three phenomena, it is necessary to consider the social conditions of involvement and the individual’s subjective understanding of it. Activism is a major element of an individual’s identity, because of the “benefits” it offers and the subjective continuity it provides.

Danielle Maisonneuve

Citoyennes engagées et prises de décisions dans la cité

Résumé / AbstractArticle complet

Les citoyennes s’engagent bénévolement à des moments particuliers de leur parcours de vie dans les instances décisionnelles de leur milieu, notamment pour des organismes voués au développement local et régional. Cette étude menée dans deux villes du Québec (Montréal et Laval) s’inscrit dans la foulée de la Politique sur la participation des femmes au développement de Montréal et du programme de soutien À égalité pour décider du Secrétariat à la condition féminine du gouvernement du Québec. Elle entendait clarifier le profil des administratrices montréalaises et lavaloises de ces instances et préciser quel moment de leur vie est favorable à ce type d’engagement bénévole.

Involved citizens. Women and local decision-making
At particular moments of their lives, women volunteer in local organisations, particularly those that focus on local and regional development. This research project was undertaken in two large cities in Quebec (Montreal and Laval), following Montreal’s policy for involving women in development (La Politique sur la participation des femmes au développement de Montréal) and the government of Quebec’s program supporting women’s involvement in decision-making (À égalité pour décider) instituted by the Secrétariat à la condition feminine. The goal of the research was to profile women leaders in Montreal and Laval and identify the moment in their lives that women were able to undertake such involvement in the voluntary sector.

Simone Pennec

Les tensions entre engagements privés et engagements collectifs, des variations au cours du temps selon le genre et les groupes sociaux

Résumé / AbstractArticle complet

Tant les engagements de proximité que ceux qui se revendiquent de causes plus générales sont parcourus au cours du temps par des mouvements d’investissement et de retrait. Les premiers, dont la visibilité reste trop souvent incertaine nonobstant leur utilisation par les politiques publiques, sont principalement évoqués dans cet article. Une séquence temporelle particulière est retenue, celle des transitions de fin de carrière et de début de retraite, et elle est étudiée dans les mouvements d’engagement et de désengagement entre sphère privée et sphère publique. Quel que soit leur lieu d’expression, ces engagements sont à analyser comme formes et normes de la responsabilité à l’égard d’autrui, différemment configurées selon le genre et selon les milieux sociaux.

Variations across time in the tensions between private and public engagement. Differences by gender and social location
Variations in rates of engagement characterise both involvement in issues close to home and causes that are more general. The article pays particular attention to the first type of involvement, one that is often invisible. A particular transition is examined—the end of employment and the beginning of retirement—as are patterns of movement between public and private forms of involvement. No matter where it occurs, involvement should be analysed as forms and norms of responsibility to others, and including their different configurations by gender and social location.

 

PARTIE 3 – Au-delà du local, le monde


Myriam Simard

Liens transnationaux et participation internationale des jeunes d’origine immigrée en région au Québec

Résumé / AbstractArticle complet

Le concept de participation doit être redéfini lorsqu’il est appliqué aux jeunes contemporains — immigrés ou pas —et encore plus aux jeunes vivant dans des espaces faiblement urbanisés, telles les régions du Québec éloignées de la métropole montréalaise ou de la capitale québécoise. Après quelques considérations théoriques sur le concept de participationdes jeunes immigrés et sa signification particulière en contexte régional, des éléments de réflexion sont apportés à partir de l’analyse des données d’une recherche réalisée en1998 sur la participation globale des jeunes régionaux d’origine immigrée au Québec âgés de 18 à 29 ans. Une attention particulière est accordée à la participation internationale de ces jeunes (stages de travail humanitaire à l’étranger, projets d’entraide internationale, activités au sein d’organismes mondiaux…) et aux liens transnationaux qu’ils tissent au cours des étapes de leur vie (enfance, étudessecondaires et post-secondaires, premier emploi…). Le sens de cet engagement international est discuté.

Transnational ties and international participation young immigrants living in Quebec’s regions
The notion of participation needs redefinition when it is applied to today’s youth—whether immigrants or not—and even more to young people living in the regions outside the large urban centres of Montreal and Quebec City. The article begins with some theoretical considerations of the concept of participation by young immigrants, and its meaning in the regional context. It then moves to an analysis of data collected in 1998 about the general participation of young immigrants aged 18 to 29 and living in the regions. Particular attention was paid to the international participation of these young people (internships for humanitarian work abroad, international aid programs, or activities in global institutions) and the transnational ties they developed throughout their childhood, secondary and post-secondary education, and employment. Lastly, the meaning of this international involvement is considered.

Geoffrey Pleyers

Des black blocks aux alter-activistes : pôles et formes d’engagement des jeunes altermondialistes

Résumé / AbstractArticle complet

Massivement impliqués dans les mobilisations altermondialistes, les jeunes n’ont pas pour autant renoncé à leur profond désenchantement à l’égard des structures et acteurs traditionnels de la vie sociale et politique, ni à leur individuation. C’est au contraire sur ces bases et en s’appuyant sur leur adaptation à la société informationnelle qu’ils créent progressivement de nouvelles cultures de l’engagement et des visions différentes du politique. À partir d’une recherche réalisée en Europe et en Amérique latine, cet article tente dans un premier temps de dégager différents pôles parmi ces jeunes altermondialistes. Il se penche ensuite sur les formes d’engagement privilégiées, avant d’analyser les conceptions du politique.

From black blocks to alter-activists. Centres of action and forms of engagement of young alter-globalisation activists
Despite their massive involvement in alter-globalisation mobilisations, young people have by no means abandoned their profound disenchantment with traditional social and political structures and actors. Rather, building on this base as well as on their familiarity with the information society, young activists are creating new cultures of involvement and different visions of politics. Based on research undertaken in Europe and Latin America, this article first identifies the different centres of action of young alter-globalisation activists. Then it documents their forms of involvement and ends with an analysis of their understandings of politics.

Michèle Charpentier, Anne Quéniart, Nancy Guberman et Nathalie Blanchard

Les femmes aînées et l’engagement social : une analyse exploratoire du cas des Mémés déchaînées

Résumé / AbstractArticle complet

Cet article s’intéresse à l’engagement social des femmes âgées. Il propose, de façon exploratoire, de poser un regard théorique sur le phénomène et d’examiner les pratiques concrètes et les formes de militance des aînées à partir d’une étude de cas. L’article se divise en deux parties. La première, qui a trait au contexte théorique, analyse l’engagement des aînées sous l’angle des principales approches en gérontologie et des perspectives féministes. La seconde partie vient illustrer le type d’engagement des citoyennes âgéeset le sens qu’il revêt à travers l’expérience d’un groupe particulier, celui des Mémés déchaînées. La perspective privilégiée est celle des principales intéressées, soit les aînées engagées, et met en lumière leurs paroles, leurs causes et leurs réflexions sur la société.

Senior women and social engagement. A preliminaryanalysis of the Mémés déchaînées
This article examines the social engagement of senior women. This preliminary analysis suggests a theoretical approach to the matter as well as providing evidence about concrete practices and forms of activism, based on a case study. The article has two sections. The first and theoretical section examines the involvement of senior women from the perspective of both gerontology and feminism. The second section uses the experience of one group, the Mémés déchaînées (Liberated Grannies), to document forms and meaning of involvement. The view adopted is that of the women themselves, focusing on their speech, causes and reflections on society.

 

Hors thème


Michaël Voegtli

Du Jeu dans le Je : ruptures biographiques et travail de mise en cohérence

Résumé / AbstractArticle complet

Cet article porte sur les points de bifurcation qui jalonnent la carrière de l’acteur social, et qui sont souvent appréhendés dans l’analyse en tant que « ruptures biographiques ». Cette conceptualisation ne va pas sans poser problème. À partir de trois phénomènes distincts où s’observent de manière tangible des cas de bifurcation — l’entrée en retraite, l’entrée dans la maladie (chronique ou VIH-sida) et la constitution de l’identité homosexuelle —, il s’agit de réinterroger cette notion de «†rupture biographique†» afin de mettre en exergue le travail de mise en cohérence de la personne. En déplaçant le regard en amont et en aval du point de bifurcation, l’interrogation porte davantage sur la succession des positions objectives et des remaniements subjectifs qui y sont associés. On milite au final en faveur d’une utilisation mesurée, voire de l’abandon, de la notion de « rupture biographique ».

In the eye of the I: Biographical breaks and identity work
Most often, forks in the trajectory of an actor’s life are treated as “break points.” This conceptualisation is not without its problems. Examining three distinct moments in life, the article examines concretely such forks in the trajectory. The three moments are: the start of retirement, the diagnosis of a chronic disease or HIV-AIDS, and a homosexual coming-out. The author’s claim is that rather than emphasising the break point, it is more relevant to focus on the identity work involved in creating coherence. By looking backward and forward from the fork in the trajectory, analysis uncovers a succession of objective situations and subjective adjustments linked to them. The author calls for a more careful usage if not abandonment of the concept of biographical break.

 

Notes de lecture


Nathalie Saint-Laurent

JORDAN, Tim. 2003. S’engager ! Les nouveaux militants, activistes, agitateurs…Éditions Autrement, collection « Frontières », 141 p.

Ève Lamoureux

QUÉNIART, Anne, et Julie JACQUES. 2004. Apolitiques les jeunes femmes ?Montréal, Les Éditions du remue-ménage.