Politiques du père

Sous la direction de Germain Dulac et Nadine Lefaucheur

Les situations familiales et les trajectoires des pères sont de plus en plus hétérogènes et complexes. La multiplication des alliances et les progrès de la biologie et de la génétique obligent à redéfinir les fondements de la paternité.

 

cover-LSP74

 
TABLE DES MATIÈRES

 

Nadine Lefaucheur et Germain Dulac

Présentation du numéro

Article complet

 

PARTIE 1 – Politiques et mouvances de la paternité


Nadine Lefaucheur

Pères absents et droit au père : la scène française

Résumé / AbstractArticle complet

Les débats relatifs à la paternité, ces dernières décennies, en France, ont été essentiellement portés, dans le champ politique comme dans celui de la recherche, par la question de l’établissement de la filiation et du découplage de la filiation et de l’alliance (affaiblissement de la présomption de paternité dans le cadre du mariage, abolition de la plupart des distinctions entre enfants nés dans le mariage et enfants nés hors mariage) et par celle de la dévolution ou du partage de l’autorité parentale entre les parents divorcés ou non mariés. Ces débats ont mis en avant «l’intérêt de l’enfant » ou les « droits de l’enfant » à voir sa filiation établie, à ne pas souffrir de discriminations en raison des circonstances de sa naissance et à maintenir des relations avec ses deux parents : un « droit au père » plus que des « droits du père ».

Absent Fathers and the Right to a Father
In the political arena and in academia, the debate on fatherhood in France has in recent decades chiefly centred on the question of establishing filiation and separating the notion of filiation from the framework of marriage (diminished presumption of paternity in the context of marriage, and the elimination of most distinctions between children born within marriage and those born outside marriage) as well as on the question of the allocation or sharing of parental authority between divorced or unmarried parents. This debate has highlighted the « interests of the child, » or the « right of the child » to have his or her filiation established, not to suffer discrimination based on the circumstances of his or her birth, and to maintain ties with both parents, i.e. the « right to a father » rather than the « rights of the father. »

Hélène Desrosiers, Heather Juby et Céline Le Bourdais

La diversification des trajectoires parentales des hommes : conséquences pour la « politique du père »

Résumé / AbstractArticle complet

Avec la montée de l’instabilité conjugale, un pourcentage croissant de pères sont appelés à connaître des modifications de leur rôle parental. L’éclatement de la première famille qu’ils ont fondée ne constitue bien souvent que le début d’une série de transitions à venir. En formant une nouvelle union, par exemple, un homme quittera bien souvent le statut de père seul qu’il occupait à temps partiel pour prendre celui de beau-père à plein temps auprès des enfants de sa conjointe; il pourra ainsi cumuler plusieurs rôles, comme père des enfants nés d’une première union, comme beau-père des enfants de sa conjointe, voire comme père d’un nouvel enfant issu de la recomposition familiale. De quels enfants cet homme est-il responsable? Et quels enfants a-t-il l’obligation de «nourrir»? Pour tenter de répondre à ces questions, cet article s’attache d’abord à documenter d’un point de vue démographique les trajectoires parentales des hommes. On examinera ensuite certaines des politiques mises de l’avant au Québec, au Canada et dans certains États américains pour régler les différents aspects de la prise en charge des enfants par suite d’une rupture d’union, et on tentera d’évaluer la pertinence des mesures préconisées, compte tenu de la diversification des trajectoires paternelles.

The Diversification of Paternal Life Courses and its Consequences for Social Policy Development
Increasing conjugal instability has led to a transformation of the parental role for a growing number of fathers. For many men, the breakdown of the first family they had formed often represents only the first of a series of transitions in their paternal life courses. In forming a new union, for example, a man often relinquishes the role of a part-time single father he had assumed after the first family breakdown, as he becomes a full-time stepfather to the children of his new partner. He may thus take on multiple roles : as father of the children from his first family, stepfather of his new partner’s children and even father of a child born of the new union. For which of these children is this man responsible ? Which of these children is he obligated to support ? To attempt to answer these questions, this article first presents demographic research on paternal life courses. It then looks at some of the policies drafted in Quebec, Canada and certain U.S. states to regulate child custody and child support after the breakdown of a union, and assesses the relevance of the proposed measures in light of the diversification of paternal life courses.

Louie Burghes

Les pères et la paternité en Grande-Bretagne

Résumé / AbstractArticle complet

S’agissant d’élever les enfants, les mères ont longtemps monopolisé l’attention en Grande-Bretagne. Aujourd’hui, le débat public et les médias se tournent vers les pères, et l’on commence à découvrir les études consacrées, depuis plus de vingt ans, aux pères et à la paternité. L’auteur exploite ces matériaux pour examiner le rôle des pères au foyer et au travail (au sein de la famille et en tant que pourvoyeurs), les conséquences de l’absence du père pour les enfants, les mesures de soutien à la paternité et l’évolution des lois touchant la paternité.

Fathers and Fatherhood in Britain
Mothers have long occupied centre stage in Britain as far as parenting is concerned. It is only now that fathers have become prominent in public debate and the media. This emerging interest has brought to light the academic work on fathers and fatherhood of the last twenty years and more. This paper brings some of this material together. It looks at fathers at home and at work (their roles in their families and as breadwinners), at the consequences for children of a father’s absence, at support for fatherhood and at developments in the law relating to fatherhood.

Catherine Des Rivières-Pigeon et Francine Ouellet

L’insémination artificielle avec donneur : le père par défaut

Résumé / AbstractArticle complet

Qui est le père de l’enfant conçu par IAD ? Le père social a les droits et responsabilités d’un père, mais le donneur garde les caractéristiques qui définissent traditionnellement la paternité. Cet article aborde la réalité individuelle et sociale de la paternité par IAD, d’après l’analyse qualitative du discours de parents par IAD et de professionnels qui s’intéressent à cette technique de reproduction. Le secret est au cœur de cette réalité car, tant socialement qu’individuellement, la dissimulation des aspects qui différencient la paternité par IAD de la paternité traditionnelle semble nécessaire pour que le père par IAD soit perçu comme un père à part entière et non comme un père « par défaut ».

Artificial Insemination by Donor: Fathers by Default
Who is the father of a child conceived via artificial insemination by donor? The social father has the rights and responsibilities of a father, but the donor retains the characteristics that have traditionally defined fatherhood. This article examines the individual and social reality of fatherhood by donor insemination (DI) through a qualitative analysis of the comments of parents by DI and the remarks of professionals interested in this reproductive technology. This reality is based on secrets, since from both a social and individual viewpoint, concealing those elements that differentiate fatherhood by DI from traditional fatherhood would seem necessary for fathers by DI to be recognized as full-fledged fathers rather than fathers « by default. »

 

PARTIE 2 – La gestion du « démariage »


Marie-Aimée Cliche

Puissance paternelle et intérêt de l’enfant : la garde des enfants lors des séparations de corps dans le district judiciaire de Montréal, 1795-1930

Résumé / AbstractArticle complet

L’étude de 753 procès en séparation de corps permet de voir quel parent obtenait la garde des enfants lors des séparations. Une tradition légale d’inspiration française recommandait de confier les enfants au conjoint « innocent », car on présumait qu’un mauvais époux serait aussi un mauvais parent. Comme les femmes étaient les plus nombreuses à demander et à obtenir la séparation, elles gardaient leurs enfants dans la grande majorité des cas. Lorsque les deux époux semblaient également coupables, les enfants étaient placés dans une institution religieuse. Aux yeux des juges, l’intérêt de l’enfant l’emportait donc sur la puissance paternelle, et ce dès le début du XIXe siècle.

Paternal Rights and the Interests of the Child : Child Custody during Legal Separations in the Judicial District of Montreal, 1795-1930
This study of 753 legal separation cases shows which parent obtained custody of the children during the separation. A French-inspired legal tradition recommended awarding the children to the « innocent » spouse, since a poor spouse was also presumed to be a poor parent. Because women were the ones who most often requested and obtained the separation, they kept the children in the majority of the cases. When both spouses appeared equally blameworthy, the children were placed in a religious institution. In the judges’ view, as early as the beginning of the nineteenth century, the interests of the child thus prevailed over paternal rights.

Maureen Baker

Entre le pain et les soins : les pères et la loi canadienne sur le divorce

Résumé / AbstractArticle complet

Étudiant, du point de vue des pères divorcés, certaines décisions des tribunaux canadiens relatives au partage des biens du ménage et à la garde et à l’entretien des enfants après la rupture, l’auteur soutient que sur les deux derniers points, malgré la réforme du droit de la famille, les pratiques sont encore très étroitement liées à la notion de complémentarité des rôles sexuels et aux inégalités entre hommes et femmes sur le marché du travail. En conséquence, avant de pouvoir régler ces questions devant les tribunaux, il faudra résoudre les inégalités entre les sexes inscrites dans les rôles parentaux et dans le monde du travail.

Breadwinners or Caregivers? Fathers and Canadian Divorce Law
This paper discusses several legal controversies concerning the division of matrimonial property, child custody and child support in Canada, with the focus on divorced fathers. The author argues that, despite family law reform, the practice of awarding custody and child support is still tied very closely to complementary gender roles and labour force inequality. Therefore, the legal controversies cannot be resolved without dealing with gender inequality in parenting and within the labour force.

Mavis Maclean

Recompositions familiales et obligations du père au Royaume-Uni

Résumé / AbstractArticle complet

En Grande-Bretagne, depuis l’entrée en vigueur du Child Support Act, en 1991, le parent non gardien (le père, neuf fois sur dix) est tenu de contribuer à l’entretien de ses enfants du fait de son lien biologique avec eux, même s’il n’a jamais vécu ou été marié avec la mère. La loi précise que l’obligation alimentaire du père « absent » existe d’abord envers les enfants issus de sa première union, qui ont préséance sur les enfants de sa nouvelle partenaire et même sur ses nouveaux enfants biologiques. La loi, en outre, confie à une agence, et non plus aux tribunaux, le soin de fixer et de percevoir les pensions alimentaires dues aux enfants. Après avoir situé la loi dans son contexte, l’auteur présente une enquête menée auprès d’hommes et de femmes personnellement touchés par les recompositions familiales, qui se révèlent plus disposés que le législateur à tenir compte de la complexité des obligations paternelles liées aux nouveaux rapports familiaux. L’enquête livre également un profil nuancé du père absent qui invite à rompre avec certaines conceptions simplistes et à introduire une certaine flexibilité dans les lois.

What Does an English Father Owe to his Children ?
Since the adoption of the 1991 Child Support Act in Britain, the non-custodial parent (in nine cases out of ten, the father) is required to contribute to the costs of raising his children by reason of his biological relationship to them, even if he has never lived with or been married to the mother. The Act specifies that in the case of an absent father, the children from the father’s first union have prior claim to such financial support, overriding the claims of the children of his new partner and even of his subsequent biological children. Moreover, the responsibility for assessing and collecting maintenance for children has been taken out of the hands of the courts and assigned to the new Child Support Agency. After placing the recent legislation in context, the author presents a study on the attitudes of men and women personally affected by changing family structures, who show greater willingness than the legislators to take into account the complexity of the paternal obligations associated with « cross-household parenting. » The study also provides us with a finely shaded profile of the « absent father, » which will hopefully encourage policy makers to move beyond simplistic notions and incorporate a certain degree of flexibility into the legislation.

Olivier Paye

Qui doit nourrir l’enfant dont le père est absent ? Le cas de la Belgique

Résumé / AbstractArticle complet

L’auteur présente un aperçu de la manière dont se pose, en Belgique, la question « Qui doit nourrir l’enfant dont le père est absent ? », à la fois sur le plan socio-démographique et sur le plan politique et juridique. Après avoir tenté d’évaluer l’ampleur du phénomène des familles monoparentales matricentrées dans la Belgique contemporaine, il traite de la problématique au regard du droit civil puis du droit social. Il présente le dispositif public de lutte contre la pauvreté qui se met en œuvre, notamment, vis-à-vis des ménages à père absent confrontés à une situation de précarité sociale, et essaie de cemer le rôle joué par le départ du père dans la précarisation sociale des familles monoparentales matricentrées.

Who is Responsible for Supporting the Child When the Father is Absent? The situation in Belgium
The author of this paper outlines socio-demographic, political and legal issues in Belgium linked to the question of « who is responsible for supporting the child when the father is absent ? » After trying to assess the scope of the phenomenon of mother-headed single-parent families in Belgium today, he looks at the issues from the perspective of civil and social law. He examines current government measures to combat poverty, especially those targeted to households with an absent father that are faced with a precarious social and financial situation, and he attempts to determine the role the departure of the father has played in the increasingly precarious situation of mother-headed single-parent families.

 

PARTIE 3 – Pouvoir et pratiques paternelles


Pascale Quincy-Lefebvre

Une autorité sous tutelle. La justice et le droit de correction des pères sous la Troisième République

Résumé / AbstractArticle complet

Sous la Troisième République, la procédure de correction paternelle, qui permettait au père outragé d’exiger ou de demander l’incarcération du mineur insoumis, est de plus en plus rarement appliquée. L’étude des évolutions de la législation et des pratiques judiciaires montre que l’on ne reconnaît pas au père un droit absolu de correction. La suspicion, la place accordée aux devoirs à l’égard de l’enfant, mais aussi les demandes des familles font évoluer les solutions. Le père est de moins en moins regardé comme une victime, une autorité à laquelle la société rend justice en prenant en charge la correction du mineur. Alors que l’image de l’enfance insoumise se dissout dans celle de l’enfance en danger moral ou inadaptée, le père d’origine populaire devient un suspect ou un assisté.

Supervised Authority: the Law and Fathers’ Rights to Have their Children Incarcerated during the Third Republic
enabled offended fathers to demand that a rebellious minor be incarcerated, became increasingly infrequent. An examination of changes in the law and in legal practices shows that fathers were not given an absolute right to have their children placed in detention. Due to questions about such paternal rights, a growing recognition of children’s rights, and changing family needs, new solutions emerged. The father was less and less often seen as a victim, as an authority whose legal rights society recognized in assuming the responsibility of placing the child in detention. The image of the insubordinate child gave way to the notion of the child in moral danger or as maladjusted, as working-class fathers were increasingly perceived as suspect or in need of help.

Marie Moisan

Les hommes et l’utilisation du congé parental au Québec : faits saillants d’une recherche

Résumé / AbstractArticle complet

Quand il est utilisé par les hommes, le congé parental favorise l’engagement précoce du père auprès de son enfant. Il peut, en théorie du moins, être l’indice et le moteur de transformations dans le sens d’une plus grande égalité entre les femmes et les hommes. Cet article présente certains résultats d’une étude sur l’utilisation du congé parental menée auprès de 416 femmes et de 315 hommes ayant eu recours à la mesure, et de 332 conjoints et conjointes qui n’ont pas pris congé. Après avoir montré que le recours des hommes au congé est marginal, l’auteur tente de cerner les raisons de la sous-utilisation de cette mesure et d’identifier les divers obstacles rencontrés par les pères qui pourraient prendre un congé. Elle montre d’autre part que l’utilisation du congé ne témoigne pas d’un changement radical des attitudes et des comportements liés aux rôles sexuels, bien que les utilisateurs soient à certains égards moins « traditionnels » que les non-utilisateurs.

Highlights of a Study on the Use of Parental Leave by Men in Quebec
When used by men, parental leave encourages fathers’ early involvement with their children. In theory at least, the use of parental leave may represent an indicator of, and an impetus to, changes fostering greater gender equality. This article presents some of the findings of a study on the use of parental leave, involving 416 women and 315 men who did use the leave, and 332 spouses of both sexes who did not take advantage of this measure. After showing that use of the leave by men is marginal, the author tries to pinpoint possible reasons for underuse of the leave and to identify the obstacles encountered by fathers entitled to such leave. She also shows that use of parental leave by men is not indicative of a radical change in gender-related attitudes and behaviours, although users were less « traditional » in some respects than non-users.

Abdelhafid Hammouche

Famille relationnelle en situation migratoire, autorité paternellle et puissance publique

Résumé / AbstractArticle complet

Le questionnement sur la position des pères dans les quartiers d’habitat social, en France, émerge aujourd’hui dans un contexte marqué par un essoufflement des politiques publiques, et se décline sur le registre de l’autorité, en lien avec les problêmes de sécurité. Ce sont les conditions sociales de cette autorité et de son exercice, notamment en situation migratoire, qui sont interrogées dans cet article. La situation migratoire et l’évolution du rôle paternel qu’elle oblige se comprennent d’autant mieux que l’on considère la famille immigrée en relation avec la famille dans le pays d’origine. Sous cet angle, les politiques publiques peuvent se lire comme autant d’interventions qui participent indirectement à l’affaiblissement de la position du père avant d’offrir des possibilités de repositionnement. Celles-ci se façonnent à partir de nouveaux rapports et de nouvelles alliances entre les membres de la famille dans un cadre urbain déficitaire, où les politiques actuelles entraînent paradoxalement une privatisation de l’espace public et le risque d’un retrait du « politique ».

Family Relationships in the Immigrant Situation, Paternal Authority and Public Policies
A questioning of the position of fathers in public housing districts in France today is occurring in a context of ineffectual public policies, and often focusses on the notion of authority, related to public security problems. This article explores the social conditions in which this authority is exercised, particularly in the immigrant situation. This immigrant situation and the resultant transformations in the role of the father are easier to understand by looking at the immigrant family in relation to the family in the country of origin. From this perspective, public policies can be seen as indirectly undermining the position of the father without offering possibilities for new roles. But new roles are emerging from new relationships and new alliances forged between family members in a disadvan-taged urban setting, where current public policy is paradoxically leading to a privatization of the public sphere and the risk of diminished state involvement.

Germain Dulac

La configuration du champ de la paternité : politiques, acteurs et enjeux

Résumé / AbstractArticle complet

Le champ de la paternité est constitué par l’action de différentes forces sociales qui construisent l’acteur père. L’auteur analyse l’incidence des politiques sociales visant à protéger les enfants et les pratiques de contrôle social qui en découlent, les usages et effets sociaux du savoir scientifique et plus spécifiquement des études sur les femmes et les hommes dans la construction de l’acteur père autour des pôles de l’absence et de l’abus, ainsi que le rôle des groupes de pression et des militants de la condition paternelle. Il conclut que le climat de crise que traversent les sociétés développées est une occasion pour le recrutement des personnes qui vivent un certain désarroi face aux changements sociaux et familiaux. La paternité est un thème rassembleur. Des efforts concertés devraient permettre de mieux saisir ce qui constitue des pratiques novatrices de soutien social des pères en difficulté, ce qui participe d’un repliement réactionnaire ou ce qui est le produit du contrôle social par l’État.

Traditional and Emerging Patterns in the Field of Fatherhood : Policies, Actors and Issues
The notion of fatherhood is structured by the action of various social forces that define the role of the father. The author examines child welfare policies and social control practices stemming from these policies, the uses and social impacts of scientific knowledge, especially studies on men and women, in defining the father in relation to the notions of absence and abuse, and the role of men’s groups and fathers’ rights movements. He concludes that the current situation of crisis in developed societies facilitates the recruitment of individuals who feel helpless and confused in the face of social change and changing family structures. Fatherhood is a rallying theme. Concerted effort should enable researchers to better differentiate innovative social support practices for fathers in difficulty, reactionary responses and state social control measures.

 

Hors thème


Claude Martin

La comparaison des systèmes de protection sociale en Europe. De la classification à l’analyse des trajectoires d’État providence

Résumé / AbstractArticle complet

Le processus d’intégration européenne, la globalisation des échanges économiques et l’intensification des réformes des systèmes nationaux de protection sociale ont impulsé un développement remarquable des travaux d’analyse comparée des Etats providences. Quelques-unes des récentes étapes de cette réflexion sur l’avenir des dispositifs nationaux de protection sociale sont rappelées ici. L’auteur montre ainsi que l’on est passé, en à peine une décennie, d’un débat centré sur l’identification de types d’État providence, avec des controverses sur la nature des variables à prendre en compte ou sur le nombre de ces régimes typiques, à une réflexion qui privilégie les trajectoires de ces systèmes de protection sociale, autrement dit à une analyse des mutations que connaissent ces différents régimes, ce qui pose centralement la question de leur convergence ou de leur démantèlement partiel.

Comparing Social Welfare Systems in Europe. From Classification to Analysis of the Evolution of the Welfare State
The process of European integration, the globalization of economic exchanges and intensified reforms in national social welfare systems have triggered the production of a growing number of comparative analyses of welfare states. The author summarizes some of the recent stages in this reflection on the future of national social welfare systems. He shows how, in barely a decade, we have gone from a debate on the types of welfare state, marked by controversies on the type of variables to be considered and on the number of such typical regimes, to a reflection on the evolution of these social welfare systems, i.e. to an analysis of the changes the various regimes have undergone, prompting questioning on whether they are becoming more and more similar or are in the process of being dismantled.

Agnès Fine

Parrainage, marrainage et relations familiales dans la société française contemporaine

Résumé / AbstractArticle complet

En France, comme dans d’autres pays européens, en dépit du déclin de la pratique chrétienne, le parrainage baptismal est une institution très vivante. Ce paradoxe apparent s’éclaire si l’on analyse ses fonctions dans le contexte actuel de la parenté contemporaine, où le principe de l’élection est central. Le parrainage relie surtout des proches parents ou des amis très chers. Il est le don symbolique d’un enfant à quelqu’un qui doit y répondre positivement. Cette réciprocité autour d’un enfant permet que se déploient toutes sortes de liens électifs à l’intérieur de la parenté consanguine et alliée. Le parrainage crée de l’amitié entre parents et de la parenté entre amis, ce qui lui donne une fonction toute particulière pour resserrer des liens dans les recompositions familiales après divorce. Cette institution ancienne, au contenu fortement codifié, est productrice efficace d’affects.

Godparenting and Family Relationships in Contemporary France
Despite the decline in Christian practices in France, as in other European countries, the institution of godparenting, i.e. sponsoring a child at baptism, remains very much alive. This apparent paradox is more readily understood if we examine the functions of godparenting in the contemporary context of family relationships, where the principle of choice is a central one. Godparenting primarily links close relatives or very close friends. It is the symbolic gift of a child to a person who is expected to accept this gift. This reciprocity, revolving around the child, fosters a variety of elective ties within the context of blood or other close relationships. In godparenting, relatives become friends and friends become virtual relatives, helping to strengthen ties in stepfamilies after divorce or remarriage. The ancient institution of godparenting, with its strongly coded content, effectively produces emotional bonds.

 

Notes de lecture


Claude Martin

Commaille, Jacques, et François de SINGLY (sous la direction de). 1997. La Question familiale en Europe . Paris, L’Harmattan, 335 p.

Irène Théry

Hurstel, Françoise. 1996. La Déchirure paternelle . PUF, collection L’éducateur.

Agnès Pitrou

Knibiehler, Yvonne. 1987. Les Pères aussi ont une histoire . Paris, Hachette.

Jacques Commaille

Martin, Claude. 1997. L’Après divorce. Lien familial et vulnérabilité . Rennes, Presses universitaires de Rennes.

François Rouquet

Muel-Dreyfus, Francine. 1996. Vichy et l’éternel féminin . Paris, Seuil.

Germain Dulac

Arendell, Terry. 1995. Fathers and Divorce. Newbury Park, Californie, Sage Publications, 302 p.

Germain Dulac

Blankenhorn, David. 1995. Fatherless America: Confronting our Most Urgent Social Problems . New York, Basic Books, 328 p.

Germain Dulac

Gerson, Kathleen. 1993. No Man’s Land: Men ‘s Changing Commitment to Family and Work . New York, Basic Books, 294 p.

Gérald Baril

Griswold, Robert L. 1993. Fatherhood in America. A History . New York, Basic Books, 356 p.

Frédéric Lesemann

Hood, Jane C., éd. 1993. Men, Work and Family . Newbury Park, Sage Publ., Research on Man and Masculinities Series.

Germain Dulac

Kruk, Edward. 1993. Divorce and Disengagement. Patterns of Fatherhood within and beyond Marriage . Halifax, Fernwood Publishing, 138 p.

Léon Bernier

Lerman, Robert L, et Theodora J. Ooms, éd. 1993. Young Unwed Fathers: Changing Roles and Emerging Policies . Philadelphie, Temple University Press, 348 p.

Germain Dulac

Marsiglio, William, dir. 1995. Fatherhood. Contemporary Theory, Research, and Social Policy . Newbury Park, Californie, Sage Publications, 320 p

Hélène Belleau

Snarey, John. 1993. How Fathers Care for the Next Generation. A Four Decade Study. Cambridge, Harvard University Press.