Prendre soin. Liens sociaux et médiations institutionnelles

Sous la direction de Frédéric Lesemann et Claude Martin

En consacrant ce numéro au thème du soin, à la relation sociale qui préside à l’acte de soin, aux pratiques institutionnelles qui relaient l’acte de soin ou y suppléent, nous avons cherché à prolonger la réflexion que la Revue a entreprise depuis quelques années à l’occasion des numéros consacrés (…)

 

cover-LSP74

 
TABLE DES MATIÈRES

 

Frédéric Lesemann et Claude Martin

Présentation du numéro

Article complet

 

I. Lien familial et relations obligées


Monique Buisson et Françoise Bloch

Prendre soin de ses petits-enfants, c’est donner, recevoir et rendre

Résumé / AbstractArticle complet

Les auteures montrent, à propos de la prise en charge des enfants par les grands-parents d’une seule ou des deux lignées, comment naissent et s’entretiennent des sentiments d’obligation dans les relations conjugales et intergénérationnelles, et comment ces sentiments reflètent ce que chacun réitère ou refuse de l’histoire du couple parental ou beau-parental. La prise en charge des enfants inscrit les relations obligataires dans un continuum où chaque conjoint prend place dans sa généalogie en occupant à son tour une place de père ou de mère tout à la fois semblable à celle de ses parents et différente; ces relations d’emprise sont constitutives du lien social familial.

Caring for one’s grandchildren: giving and receiving

With regard to childcare by grandparents on one or both sides of the family, the authors show how feelings of obligation are created and maintained in conjugal and intergenerational relations, and how these feelings reflect what each person reiterates or rejects from the history of the parental or parental-in-law couple. Caring for children places obligatory relationships within a continuum wherein each spouse takes their place in their genealogy by in turn assuming a role of father or mother both similar to and different from that of their parents—tenacious relationships which we view as structuring the social-familial link.

François de Singly

Prendre soin de l’enfant malade

Résumé / AbstractArticle complet

Avec l’analyse de la prise en charge des petites maladies de l’enfant, on perçoit comment la perspective du caring est susceptible d’enrichir la compréhension de la force sociale de la division sexuelle du travail domestique. La dimension affective qui sous-tend les soins à l’enfant malade augmente les qualifications symboliques attachées à cette « charge ». Pour une partie des femmes, s’occuper d’un enfant fragilisé par la maladie paraît bénéfique non seulement pour ce dernier, mais aussi pour elles-mêmes dans la construction de leur identité.

Caring for a sick child

By analyzing care for minor childhood illnesses, we see how the caring perspective can enhance understanding of the social strength of the sexual division of domestic tasks. The affective dimension underlying care for a sick child intensifies the symbolic aspects associated with this « burden. » For some women, looking after a child made vulnerable by illness appears to be beneficial not only for the child but also for themselves, in constructing their identity.

Juliet Corbin

Le soin : cadre théorique pour un cheminement interactif

Résumé / AbstractArticle complet

On peut conceptualiser le processus de soin comme un travail évolutif, fourni tant par la personne aidante que par la personne aidée et comprenant différentes phases : phases initiale, de consolidation, de déclin et de rupture. L’acte de soin n’est pas nécessairement une expérience déprimante et négative. La collaboration de professionnels compétents permet de prévoir les différentes phases et de s’y préparer.

The caregiving trajectory: an interactive processual framework

Caregiving may be conceptualized as an interactive evolving course that involves work on the part of a caregiver and care receiver, and can be divided into phases which change as conditions change: initiation, settling-in, wearing down, and reaching a breaking point. Caregiving need not be a burdensome and negative experience. With the help of sympathetic and knowledgeable practitioners, the caregiving course can be shaped by careful planning and management.

Pierre Maheu et Nancy Guberman

Familles, personnes adultes dépendantes et aide « naturelle » : entre le mythe et la réalité

Résumé / AbstractArticle complet

À partir des témoignages recueillis auprès de plus de 70 soignantes, l’article évoque ce que recouvre le travail de prise en charge d’un-e proche adulte dépendant-e. En choisissant l’expression « travail de soins » pour décrire cette réalité, les auteurs s’inscrivent en faux contre la représentation de la prise en charge familiale vue comme une « aide naturelle » caractérisée par la spontanéité, l’improvisation, l’absence d’évaluation et de perspective. Au contraire, ils montrent que cette aide constitue un véritable travail de soins requérant des conditions, des connaissances et des capacités d’organisation particulières, qu’elle s’apparente à maints égards au travail des intervenants et intervenantes de la santé et des services sociaux et a peu à voir avec la conception naturaliste des soins. L’article contribue à une analyse critique de l’univers domestique.

Families, dependent adults and « natural » help: between myth and reality

Based on the testimony of over 70 caregivers, this article describes what is involved in the work of caring for a dependent adult family member. By choosing the expression the « work of caring, » the authors challenge the view of family care as « natural » help characterized by spontaneity, improvisation and lack of evaluation or perspective. On the contrary, they show that such help represents a veritable labour of care requiring specific conditions, knowledge and organizational capacities, that it is in many ways similar to the work of healthcare and social service professionals and that it has little to do with a naturalistic vision of care. The article contributes to a critical assessment of the domestic sphere.

Carla Facchini

« Devenir une mère pour sa propre mère »

Résumé / AbstractArticle complet

L’auteur évoque la situation de plus en plus fréquente de femmes dans la cinquantaine qui achèvent d’élever leurs enfants et soudain doivent prendre soin de leurs parents âgés dépendants. Une « carrière » de soin s’impose à ces femmes qui limite leurs possibilités d’accéder au marché du travail ou d’y demeurer. Une enquête menée auprès de 500 femmes de la région de Milan met en lumière la charge de travail énorme qui leur échoit et les contraintes psychologiques et physiques auxquelles elles doivent faire face.

« Becoming a mother to one’s own mother »

The author outlines the increasingly common situation of women in their fifties in the process of completing the task of raising their children and who must suddenly care for their dependent elderly parents. These women are forced to take on a « career » of caring that limits their chances of entering or staying in the labour market. A survey of 500 Milan-area women highlights the enormous burden of work that has fallen on their shoulders, and the psychological and physical constraints they have to face.

 

II. Entre le care et le cure : soins profanes et soins professionnels


Claude Nélisse

Aider et intervenir : essai de clarification de quelques difficultés

Résumé / AbstractArticle complet

L’article réexamine l’antinomie entre « aidant naturel » et « intervenant professionnel » en les présentant comme deux points de tension sur un même continuum, celui de la logique de travail dite de l’aide. En opposition à cette dernière, l’auteur précise quelques traits propres à une seconde logique, celle de l’intervention. Le texte se termine par une proposition d’analyse et un jugement sur le glissement de vocabulaire qui nous a fait passer de l’aide à l’intervention. Aider n’est pas intervenir : tel est l’argument maintenu tout au long de la présentation.

Help and intervention: an attempt to clarify certain difficulties

This article looks at the contradiction between « natural help » and « professional intervention » by presenting them as two critical points on the same continuum: the logic of the work of so-called help. In opposition to the latter, the author specifies certain elements of a second viewpoint, that of intervention. The text concludes with a proposed analysis and a judgment on the shift in vocabulary that has led from help to intervention. Help is not the same as intervention: this is the argument maintained throughout the text.

Guido De Ridder et Claude Legrand

Prestation d’affection et échange économique : les femmes qui gardent des enfants

Résumé / AbstractArticle complet

La professionnalisation suppose une compétence technique fondée sur un savoir minimal institutionnellement garanti. Dans les représentations des femmes qui gardent les enfants, les services offerts (sécurité, hygiène, alimentation, socialisation primaire, éducation morale) sont entièrement assujettis au don d’affection, qui en serait la condition nécessaire et suffisante. Cette aptitude est conçue comme une extension de l’amour et des compétences maternels aux enfants des autres. Une telle conception permet de comprendre ce qui fait résistance à la professionnalisation du maternage et rend complexe l’exécution d’un échange économique.

Provision of affection and economic exchange: women who supply daycare services

Professionalization presupposes technical skill based on a minimal level of knowledge institutionally guaranteed. In representations of women who provide children’s daycare, the services offered (security, hygiene, food, basic socialization, moral instruction, etc.) are entirely dependent upon the provision of affection, which becomes the necessary and sufficient condition for the former. This ability is viewed as an extension of maternal love and skills to other people’s children. Such a view explains the resistance to the professionalization of maternal care and the complexity of effecting an economic exchange.

Francine Saillant

La part des femmes dans les soins de santé

Résumé / AbstractArticle complet

L’apport des femmes à la production de la santé et des soins a un caractère essentiel et universel tant dans l’histoire que dans la société actuelle, en fonction de deux axes primordiaux : la protection du corps et le soutien par l’entraide et l’accompagnement. Les orientations actuelles des systèmes de santé occidentaux, comprenant une promotion idéologique de la santé et de l’autonomie qui a pour conséquence la déqualification de certaines valeurs, notamment celles de l’interdépendance, compromettent l’avenir des soins dans la mesure où il n’existe pas de soin sans l’existence simultanée de la dépendance et de l’interdépendance. Le soin représente une forme de rituel d’accompagnement dans les passages de la vie, un travail de médiation.

Women’s contribution to healthcare

Women’s contribution to health and care production has been in the past, and remains in society today, of an essential and universal nature, regarding two primordial concerns: care for the body and support through mutual aid and accompaniment. The current orientations of western healthcare systems, including an ideological promotion of health and autonomy that results in a diminishment of certain values, especially those of interdependence, compromise the future of care to the extent that there is no care without the simultaneous existence of dependence and interdependence. Care represents a sort of ritual of accompaniment in life’s passages, a work of mediation.

Jacqueline Brau et Madeleine Moulin

To care or to cure : un défi pour les soignantes auprès des âgés en institution

Résumé / AbstractArticle complet

Proposant un décloisonnement des registres et des temps de la vie sociale, ce texte s’interroge, selon une perspective croisée — historique et sociologique, micro- et macrosociale — sur les justifications des lignes de démarcation entre le care et le cure en ce qu’elles renvoient immanquablement tant à la division sexuelle des tâches qu’à l’appareil idéologique qui préside implicitement à la légitimation des politiques sociales. Les institutions de soins pour personnes âgées constituent un laboratoire d’analyse où émergent de nouvelles modalités du travail infirmier et de nouvelles formes de professionnalisme du personnel soignant. La pratique professionnelle de femmes (souvent) âgées auprès de personnes âgées (souvent des femmes) dans un milieu où il s’agit plus de prendre soin que de soigner renvoie à une triple problématique, qui traverse toute l’interrogation éthique et politique à propos du lien social : les limites de définition et d’acceptabilité du travail domestique sous toutes ses formes, la valorisation du travail non technique, le statut du travail relationnel, par nature non comptabilisé car non comptabilisable.

To care or to cure: a challenge for caregivers for the institutionalized elderly

Suggesting that we decompartmentalize the levels and timing of social activity, this text uses an intersecting perspective—historical and sociological, micro and macro social—to question the justification of boundaries between « caring » and « curing, » in that they are inevitably linked to both the sexual division of tasks and the ideological machinery implicitly governing the legitimization of social policy. Institutions caring for the elderly represent laboratories for analysis, from which new types of nursing and new forms of professionalism for caregiving staff are emerging. The professional practice of (often) older women with elderly people (often women) in an environment where it is more a matter of caring than curing is associated with a triple set of issues running through the entire ethical and political questioning of the social relationship: the limits of the definition and acceptability of domestic work in all its forms, enhancement of the role of non-technical work, and the status of caring work which is by nature not measured since it is not measurable.

Martine Bungener

Enjeux et limites du soin à domicile des malades graves souffrant du sida

Résumé / AbstractArticle complet

L’hospitalisation à domicile des malades souffrant du sida avéré révèle les capacités extrêmes des soins profanes (par opposition aux soins professionnels) que peuvent produire les malades et leurs proches. Ils tentent ainsi de repousser les limites économiques et médicales de ce mode de prise en charge afin de réduire leur recours à l’hospitalisation traditionnelle. Alors que la prise en charge profane, familiale et extra-familiale de la maladie préexistait il y a encore un demi-siècle à l’offre de services collectifs financés par l’assurance-maladie, elle est aujourd’hui réhabilitée. La structure hospitalière dans sa forme actuelle n’est en effet plus adaptée aux prises en charge de longue durée.

Issues concerning and limits of home care for seriously ill AIDS patients

The home hospitalization of confirmed AIDS patients is demonstrating the extreme capacities of lay (as opposed to professional) care that patients and their families can develop. They are thus attempting to push back the economic and medical limits of this method of care to reduce their use of traditional hospitalization. Whereas a half-century ago, lay, family and outside-the-family care of the sick pre-existed the offering of public services financed by healthcare insurance, such care has now been rehabilitated. The hospital structure in its current form is in fact no longer adapted to long-term care.

 

III. L’acte de soin et ses médiations institutionnelles


Jaber F. Gubrium

Familles, malades chroniques et jeunes en difficulté : la médiation des organisations

Résumé / AbstractArticle complet

Les problèmes intergénérationnels connaissent diverses formes et différentes intensités. Comment l’entité familiale gère-t-elle ces problèmes et prend-elle soin de ses membres ? L’observation systématique de quelques groupes de personnes soutiens dans des situations organisationnelles différentes permet de montrer que les représentations véhiculées par les participants de ces groupes sont profondément marquées par les contextes organisationnels dans lesquels se déroulent ces activités. L’idée de la responsabilité familiale ne se construit pas de la même manière selon divers contextes : familial, médical ou légal. Ils produisent des articulations différentes de l’ordre domestique, selon les philosophies d’action des organisations, et les services qu’elles offrent.

Organizational embeddedness, intergenerational troubles, and the caring process

Intergenerational troubles come in many shapes and sizes. How does the familial entity manage these troubles and care for family members? The systematic observation of several caregiver support groups in various organizational situations shows that representations on the part of these group members are organizationally embedded. The construction of familial responsibility differs in its terms and forms in different contexts: household, medical or legal. Other contexts produce and articulate different domestic orders, according with their varied descriptive offerings and agendas.

André Petitat

Science, affectivité et singularité dans la relation de soins

Résumé / AbstractArticle complet

Cet article examine les aspects relationnels et affectifs des soins, en contexte bureaucratique et technico-scientifique. L’analyse d’un protocole de toucher affectif applicable à des vieillards déficients, de l’expérience d’un patient sous respirateur et de la douleur comme réalité subjective aboutit à la distinction entre trois formes de singularité : celle proposée par la science — capable par exemple d’identifier notre unicité génétique —, celle qui résulte de nos interrelations avec notre entourage et celle enfin qui correspond à la perception la plus subjective de soi et du monde. Ces trois variantes de notre identité, qui coexistent en chacun de nous et renvoient à autant de vérités distinctes, sont hétérogènes et irréductibles. Les organisations et les techniques négligent l’autonomie des niveaux subjectifs et intersubjectifs; la recherche scientifique devrait elle-même veiller à maintenir l’équilibre d’une complexité qui la dépasse.

Science, affectivity and singularity in the care relationship

This article looks at the relational and affective aspects of care in a bureaucratic and techno-scientific context. Analysis of a protocol of affective touching applicable to the disabled elderly, of the experience of a patient on a respirator and of pain as subjective reality leads to the distinction between three types of singularity: that suggested by science—able for example to identify our genetic uniqueness, that resulting from our interrelationships with people around us and finally, that corresponding to our most subjective perceptions of ourselves and the world. These three variants of our identity, coexisting in each of us and associated with an equal number of distinct realities, are heterogeneous and irreductible. Organizations and techniques overlook the autonomy of subjective and intersubjective levels; scientific research must itself take care to maintain the balance of a complex reality beyond its grasp.

Sarah Shidler

Un récit de fin de vie en institution : dynamique de la prise de décisions

Résumé / AbstractArticle complet

Le « récit » de la fin de la vie d’une personne âgée résidant dans un centre d’accueil public au Québec est présenté pour illustrer la dynamique entre les acteurs et les critères utilisés lors de la prise de décisions concernant les traitements et les soins qui lui sont offerts. Ces résultats préliminaires, obtenus par observation participante sur le terrain, constituent la première partie d’une recherche en cours. Ce récit peut être compris en plaçant les acteurs impliqués dans ces décisions dans trois constellations (constellation personnelle, constellation thérapeutique et constellation décisionnelle); en examinant les principaux critères de décisions (la qualité de vie antérieure, la condition actuelle et les volontés exprimées); et, enfin, en situant le récit dans le contexte de l’institution d’accueil et de ses politiques non écrites de traitements à la fin de la vie.

The dynamic of decision-making for end-of-life care in an institution

The « story » of the end of life of one elderly resident of a public nursing home in Quebec is presented to illustrate the dynamic between the actors as well as the criteria involved in decision-making for her end-of-life care. These data, the preliminary results of a research in progress, were obtained by participant observation fieldwork. This story can be understood by aligning the actors, who have varying degrees of involvement with decision-making, into three constellations of care (Personal Constellation, Daily Care Constellation, and the Decision-making Constellation); by examining the principal criteria of decisions regarding life-prolonging care (past quality of life, present condition, and expressed wishes); and, finally, by placing the story in the context of the institution where she lives and its unwritten policy for end-of-life care.

Marie Beaulieu

Les abus en institution : réflexion sur les soins dispensés aux aînés

Résumé / AbstractArticle complet

La question des abus associés aux soins et aux services dispensés aux personnes âgées en institution est au coeur de cet article. Comment les abus sont-ils définis, identifiés et « traités » par le personnel cadre des établissements ? Dans un contexte où les institutions accueillent une clientèle de plus en plus dépendante, alors même que les budgets diminuent, le personnel interrogé établit un lien entre les abus commis et la transformation des conditions de travail, tout en reconnaissant l’importance d’une composante individuelle dans la dynamique des abus.

Institutional abuse: a reflection on care provided to the elderly

The question of abuse associated with care and services provided to the institutionalized elderly is central to this article. How are abuses defined, identified and « handled » by managerial staff in these establishments? In a context where institutions are encountering an increasingly dependent clientele, as budgets are simultaneously shrinking, the staff surveyed link the abuses committed to changing work conditions, while acknowledging the importance of an individual component in the dynamic of abuse.

Myriam Bals

Les travailleuses domestiques immigrées : entre la loi, l’amour et les soins

Résumé / AbstractArticle complet

Le gouvernement canadien a créé un programme spécial pour favoriser l’immigration, sur une base temporaire et précaire, de femmes instruites qui travaillent dans les maisons privées à titre de domestiques. Embauchées pour permettre aux parents de poursuivre leur carrière professionnelle, ces domestiques font du ménage, mais surtout prennent soin des enfants. Obligées, par la loi, de résider chez l’employeur, ces travailleuses vivent dans un rapport de pouvoir inégal, au profit des employeurs, où se mêlent relations de subordination et relations affectives intenses entre l’enfant et l’employée, qui fait souvent office de véritable substitut maternel.

Immigrant domestic workers: between the law, love and care

The Canadian government has developed a special program to encourage the immigration, on a temporary and precarious basis, of educated women to work in private homes as domestics. Hired to enable parents to pursue professional careers, these domestics do housework in addition to their primary role of caring for the children. Obligated by law to reside in the employer’s home, these workers are living in an unequal power relationship, to the employers’ benefit, wherein relationships of subordination coexist with intense affective ties between the child and the employee, who often acts as a veritable mother substitute.

 

Notes de lecture


Claude Martin

Clare Ungerson, éd. 1990. Gender and Caring. Work and Welfare in Britain and Scandinavia. Harvester Wheatsheaf, 197 pages

N/A Résumé / Abstract Article complet

Claude Martin

Laura Cardia-Vonèche et Benoit Bastard. 1991. Les Femmes, le divorce et l’argent. Genève, Labor et Fides, 96 pages

N/A Résumé / Abstract Article complet

Claude Martin

Jean-Claude Kaufmann. 1992. La Trame conjugale. Analyse du couple par son linge. Nathan, Collection « Essais et recherches », 216 pages

N/A Résumé / Abstract Article complet