Villes cosmopolites et sociétés pluriculturelles

Sous la direction de Annick Germain, Anne Laperrière et Marc-Henry Soulet

Le cosmopolitisme croissant des grandes villes du monde occidental fait surgir des problématiques qui ébranlent les sociétés d’accueil : redéfinition des identités collectives, remise en question des concepts de nationalité et de citoyenneté sur lesquels reposent nos États, (…)

 

cover-LSP21

 
TABLE DES MATIÈRES

 

Annick Germain et Anne Laperrière

Présentation du numéro

Article complet

 

I. Nationalité et citoyenneté à l’épreuve du pluriculturalisme


Daniel Latouche

Le pluralisme ethnique et l’agenda public au Québec

Résumé / AbstractArticle complet

Le pluralisme ethno-culturel va-t-il devenir un enjeu politique important au Québec ? L’agenda public n’est-il pas trop encombré par d’autres débats qui s’éternisent et restent malgré tout à l’ordre du jour, tels que la question nationale, la question linguistique, la modernisation, etc. La question du pluralisme peut aussi reprendre en d’autres termes des débats traditionnels. Elle peut également s’avérer incontournable du fait par exemple des assises spatiales de la diversité ethnique et linguistique montréalaise. Mais le constat de sa relative marginalité jusqu’à présent pourrait aussi inspirer un scénario proche du statu quo.

Ethnic pluralism and the Quebec political agenda

Will ethnocultural pluralism become an important political issue in Quebec? Isn’t the political agenda already too bogged down with its unending debates on topics that just won’t go away, such as nationalism, the language question, problems of modernization, etc.? But the pluralist issue can also foster re-examination of traditional subjects of debate from a different point of view. And it may prove to be unavoidable due to, for example, the geographical basis of Montreal’s linguistic and ethnic diversity. However, given the relative marginality of this issue up to the present time, a continuing scenario which is virtually unchanged is an additional possibility.

René Gallissot

Au-delà du multiculturel : nationaux, étrangers et citoyens. Urbanisation généralisée et transnationalisation

Résumé / AbstractArticle complet

Le multiculturel n’est peut-être qu’un feu follet courant sur une transformation de base : l’urbanisation généralisée et la généralisation des cultures urbaines. Retardée en France, l’urbanisation ne s’accomplit que dans les trois dernières décennies. C’est donc pour la première fois que les générations jeunes sont, dans leur masse, socialisées et acculturées par la ville. Pour les jeunes issus de l’immigration, la ville est en outre le lieu de francisation, et c’est donc en ville que se produit une surexcitation des conflits dits ethniques, suivant la ligne de partage entre les nationaux français, les nationaux européens auxquels l’on reconnaît l’équivalence nationale et les immigrés.

L’immigré est celui qui n’est pas français d’origine. Cette discrimination lui dénie et une nationalité propre et la pleine citoyenneté française, pour l’ethniciser comme musulman, noir, asiatique, etc. La différence dite d’origine et de culture masque la différenciation raciale qui sépare l’Europe du Tiers Monde.

Sous couvert multiculturel, la culture des jeunes répercute les cultures urbaines; celles-ci sont le signe d’un cosmopolitisme nouveau; elles révèlent qu’opère en profondeur un procès de transnationalisation qui met en cause la centralité nationale et dissocie la citoyenneté de la nationalité.

Beyond multiculturalism: nationals, foreigners and citizens. Generalized urbanization and transnationalization

Multiculturalism may be a mere will-o’-the-wisp masking a deeper transformation: generalized urbanization and the spread of urban culture. In France, the effects of urbanization were delayed up until the last three decades, when, for the first time, almost the entire younger generation were socialized and acculturalized in the urban milieu. For young immigrants, the city was a place of francization as well, where so-called ethnic conflict is more liable to occur, with the divisions falling between French nationals, European nationals accorded equivalent national status, and immigrants.

The immigrant is he who is not French by origin; this discriminatory viewpoint denies to him both a nationality of his own and full French citizenship, so that he is ethnicized as Muslim, Black, Asiatic, etc. The so-called difference of origin and culture masks a racial differentiation separating Europe from the Third World.

Under the aspect of multiculturalism, youth culture is disseminating urban culture and a new form of cosmopolitanism. This is the reflection of an underlying current of transnationalization, where the existence of a single national focus is being questioned and citizenship becoming dissociated from nationality.

Denise Helly

Immigrants aux États-Unis, au Canada et au Québec. Un schéma

Résumé / AbstractArticle complet

Il existe dans les sociétés modernes deux logiques pour rendre compte de la place et de l’identité des individus, et subséquemment pour penser l’intégration des immigrants. L’une, ethnique, érige en critère de similitude et de rassemblement une culture dite communautaire et historique et, ainsi, distingue, au sein de la population nationale, des sous-ensembles de personnes; l’autre, étatique, définit chaque résident du territoire national selon un critère juridique, soit les droits du citoyen. La première logique tente d’évacuer toute médiation de l’État dans la constitution de l’entité collective, sécrétant la notion de groupes culturels, tandis que la seconde impose cette médiation, créant la catégorie « étrangers ».

L’apparition et la force de ces deux logiques relèvent de l’histoire de la formation des États démocratiques, et cette différente historique engendre deux acceptions de la culture dans ses rapports avec le politique. Nous tentons de définir ces acceptions et les voyons à l’oeuvre dans les sociétés américaine et québécoise.

Immigrants in the United States, Canada and Quebec: a schema

In modern societies, there are two existing analytical frameworks for examining the individual’s place and identity in society, and consequently for viewing the integration of immigrants. The first viewpoint, which is ethnic-oriented, utilizes a so-called communal and historic culture as a criterion to establish similarity and collectivity, and thus distinguishes individual sub-groups within a national population. The second, state-oriented viewpoint defines every resident of the national territory through the legal criteria of his civic rights. The first point of view tends to avoid any state intervention in the constitution of the collective entity, fostering the notion of cultural groups, whereas the second prescribes such mediation and establishes the category of « foreigners ».

The origin and strength of these two analytical viewpoints derive from the history of the formation of the democratic states, and this historical difference has led to two ways of viewing culture in its relationship to politics. We attempt to define these two viewpoints and see them at work in American and Quebec society.

Catherine Wihtol de Wenden

Citoyenneté, nationalité et immigration

Résumé / AbstractArticle complet

À la veille du bicentenaire de la Révolution française et de l’avènement d’une citoyenneté européenne, les symboles constitutifs et les mythes fondateurs de l’État-nation se trouvent plus que jamais posés au centre du débat politique. Avec une immigration de moins en moins étrangère, de moins en moins immigrée, de plus en plus résidante, ici et maintenant, et de moins en moins tournée vers les pays d’origine, la France est désormais, encore plus qu’hier, une société pluriethnique et pluriculturelle, interrogée dans son histoire, dans son identité et dans son devenir. L’immigration, devenue défi politique, impose de nouvelles règles du jeu, de nouveaux enjeux et de nouveaux acteurs qui contribuent à redéfinir le contenu de la citoyenneté et les liens qu’elle entretient avec la nationalité.

Citizenship, nationality and immigration

On the eve of both the bicentennial of the French Revolution and the advent of European citizenship, the formative symbols and underlying myths of the Nation-State have become more central than ever to the political debate. With immigration becoming less foreign, less migrant, increasingly resident here and now, and less oriented to the country of origin, France is developing into an even more multi-ethnic and multicultural society, where its history, identity and future are being questioned. Immigration has become a political challenge, with new rules and issues at stake and new actors in the game helping to redefine the notion of citizenship and its relationship to nationality.

Stephen Schecter

De l’autre : réflexions sur la différence contemporaine

Résumé / AbstractArticle complet

Sommes-nous en train de réaliser enfin les promesses libérales de la société moderne, de faire preuve d’une capacité de différenciation et d’inclusion que certains ont déjà désignée comme la trajectoire de la société occidentale depuis la Réforme ? Ou est-ce que le pluralisme contemporain et le racisme qui en est le résultat représentent plutôt une nouvelle étape dans ce qu’Auschwitz et Hiroshima ont déjà signalé comme constitutif de la société moderne ? Le discours actuel du pluralisme devient-il une nouvelle idéologie raciste, intégrée aux nouveaux procès de régulation sociale, technocratiques, post-modernes ? Telles sont les questions qui ont inspiré cet essai critique.

On the other: reflections on difference in contemporary society

Are we finally seeing the realization of modern society’s liberal pledges and evincing a capacity to differentiate and accept which has already been termed by some as an unwavering progression in western society since the Reform? Or does contemporary pluralism and the resultant racism instead represent a new step in the path Auschwitz and Hiroshima have already shown to be characteristic of modern society? Is the current discussion on pluralism becoming a new racist ideology, in line with the new post-modern, technocratic procedures of social regulation? Such are the questions which have inspired this critical essay.

Lamberto Tassinari

La ville continue. Montréal et l’expérience transculturelle de Vice Versa

Résumé / AbstractArticle complet

Vice Versa est un magazine original lancé au Québec en 1983 par un groupe d’intellectuels italiens. Ce projet de magazine transculturel (plutôt qu’ethnique) est porteur de tous les dilemmes, frustrations et espoirs des auteurs qui y participent et de leur condition d’immigrés, mais surtout il véhicule, à travers une critique de l’ethnicité, l’ambition d’un nouvel humanisme. La nouveauté de cet humanisme découle de l’idée du déclin des cultures majoritaires, et Montréal, par ses caractéristiques, pourrait en être le creuset privilégié.

The city continues on. Montreal and Vice Versa’s transcultural experiment

Vice Versa is an original magazine started in Quebec in 1983 by a group of Italian intellectuals. This transculturally-(rather than ethnically) oriented magazine project reveals all the dilemmas, frustrations and hopes of the participant authors in their condition as immigrants, yet primarily endeavours to convey a new vision of humanism through its critique of ethnicity. Its new type of humanism derives from its concept of the decline of majority cultures and the idea that the special nature of Montreal could make this city a particularly conducive melting-pot for such a vision.

Stéphane Beaud et Gérard Noiriel

L’« assimilation », un concept en panne

Résumé / AbstractArticle complet

Les problèmes que l’on désigne le plus souvent aujourd’hui par le terme « intégration » sont au coeur de la recherche sur l’immigration. Cependant, la plupart des études sur ce thème sont dominées par une approche empiriste reposant sur un ensemble de définitions vagues et dont le sens varie d’un auteur à l’autre. Les inconvénients d’ordre scientifique, mais aussi d’ordre pratique, qui découlent de cette situation rendent nécessaire l’approfondissement de la réflexion théorique. Celle-ci doit s’appuyer sur les analyses développées au début du siècle autour du concept d’assimilation, aux États-Unis (par les sociologues de Chicago) et en France (par Émile Durkheim), en essayant d’articuler des problématiques qui paraissent plus complémentaires que contradictoires.

Assimilation: a neglected concept

At the heart of research on immigration lie problems which are most often designated under the term « integration ». However, most studies on this issue are predominantly empirical in approach, relying on a series of vague definitions whose meanings vary from one author to the next. The difficulties of both a scientific and practical order which result from this situation entail a more profound level of theoretical reflection. This in turn should be based on the analysis centered around the concept of assimilation which was developed early on in the century by Chicago sociologists in the United States and by Émile Durkheim in France, and lead to new approaches which will hopefully be more complementary than contradictory in nature.

 

II. Identités et relations interethniques


Deirdre Meintel

Les Québécois vus par les jeunes d’origine immigrée

Résumé / AbstractArticle complet

L’étude porte sur les images des Québécois qui ressortent du discours des jeunes Montréalais dont les parents sont immigrés (du Chili, de la Grèce, du Portugal et du Salvador). Ces images sont analysées à la lumière de la littérature scientifique sur l’ethnocentrisme et les stéréotypes raciaux et ethniques. Nous tenons qu’elles ne représentent pas une espèce de « racisme à l’inverse »; par contre, nous proposons qu’elles constituent une dimension d’un champ fluide d’identités ethniques, dont les paramètres sont toujours en mouvement et à l’intérieur duquel les jeunes d’origine immigrée doivent se situer.

Quebecers as seen by youth of immigrant origin

The study is concerned with various images of Quebecers arising from discussions with young Montrealers whose parents are immigrants (from Chile, Greece, Portugal and El Salvador). These images are analyzed in the light of the scientific literature on ethnocentricity and racial and ethnic stereotypes. We maintain that such images are not a form of inverted racism, but instead constitute one dimension of a series of fluctuating ethnic identities whose nature is constantly changing and in relation to which youth of immigrant origin have to define themselves.

Isabel Taboada Leonetti

Stratégies identitaires et minorités dans les sociétés pluriethniques

Résumé / AbstractArticle complet

L’identité est définie ici comme le résultat d’un « mouvement dialectique d’intériorisation et de contestation de la situation d’interaction qui définit les places relatives de l’un et de l’autre ». La migration crée un changement rapide de références et assigne aux immigrés des identités nouvelles, le plus souvent dévalorisantes, dans lesquelles ils ne se reconnaissent pas. Les immigrés développent dès lors diverses stratégies identitaires, allant de l’acceptation à la contestation collective des rapports sociaux que leur impose cette définition tronquée d’eux-mêmes.

Identity strategies among minorities in multi-ethnic societies

Identity is defined here as the result of a « dialectical movement of internalization of and resistance to the interactive situation which defines the relative place of oneself and the other ». Immigration creates a rapid change in reference points and gives immigrants a new and usually derogatory sense of identity, wherein they no longer recognize themselves. At that point, immigrants develop various identity strategies, running from acceptance to collective resistance to social relationships imposed upon them by this diminished definition of themselves.

Anne Laperrière

La recherche de l’intégrité dans une société pluriethnique : perceptions de la dynamique des relations interethniques et interraciales dans un quartier mixte de Montréal

Résumé / AbstractArticle complet

À partir d’une recherche exploratoire menée dans un quartier mixte de Montréal, auprès d’adolescentes et d’adolescents, de membres du personnel scolaire, de parents et enfin d’intervenantes et intervenants sociaux, l’auteure cherche à cerner la complexité des paramètres et des enjeux qui définissent, du point de vue des participantes et participants, les relations interethniques et interraciales dans le quartier. La dynamique de groupe et la peur du rejet freinent, chez les jeunes, le désir de l’autre, tandis que chez les adultes, les défis consistent à développer l’interculturel dans une situation où minorités et majorité sont insécurisées dans leur identité même, à définir une approche égalitaire à la différence, et enfin à combattre la discrimination liée à la pauvreté, à l’ethnie et à la race ainsi que son utilisation politique. L’article conclut sur une analyse de la conception de l’intégrité individuelle et collective chez les répondantes et répondants.

The search for integrity in a multi-ethnic society: perceptions on the dynamics of interethnic and interracial relations in a mixed area of Montreal

Based on exploratory research with adolescents, school personnel, parents and social workers in a mixed area of Montreal, the author attempts to cover the complexity of the characteristics and issues which the participants see as defining interethnic and interracial relations in the area. Among the youth, group dynamics and the fear of rejection keep the different cultures apart. For the adults, the challenges consist in developing cross-cultural relations in a situation where both the minorities and the majority are insecure about their very identity, in establishing an egalitarian approach towards differences, and finally in fighting discrimination linked to poverty, ethnicity and race, as well as the political utilization of such. The article concludes with an analysis of the sense of individual and collective integrity experienced by the respondents.

Michel Oriol

Modèles idéologiques et modèles culturels dans la reproduction des identités collectives en situation d’émigration

Résumé / AbstractArticle complet

Quels rôles jouent respectivement la culture et l’idéologie dans la reproduction des identités collectives en situation d’émigration, telle est la question centrale autour de laquelle se déploie la réflexion de M. Oriol. Remontant brièvement jusqu’aux débats qui ont forgé les conceptions de l’appartenance nationale, l’auteur examine systématiquement les logiques respectives liées aux deux modèles qui prévalent dans les conduites en situation d’émigration : le renforcement de l’identité par les conflits, l’identité duale des enfants d’émigrés, le renforcement du racisme vis-à-vis de la deuxième génération, etc. Il tente enfin d’en dégager des propositions normatives susceptibles d’alimenter l’esquisse des principes du pluralisme.

Ideological and cultural models for the reproduction of a sense of collective identity in the emigration situation

M. Oriol’s reflection revolves around the central issue of the respective roles of culture and ideology in the reproduction of a sense of collective identity in the emigration situation. Returning briefly to the arguments which led to the different conceptions of nationality, the author systematically examines various situational patterns connected to the two prevalent models for behaviour in the emigration situation (for example, reinforcement of identity through conflict, emigrant children’s sense of dual identity, reinforced racism towards the second generation, etc.). Finally, the author attempts to sift out certain concrete proposals which could be helpful in a tentative outline of pluralist principles.

Maurizio Catani

À propos du cycle migratoire italien en France. Contrastes entre sous-courants migratoires récents et anciens

Résumé / AbstractArticle complet

L’auteur se penche sur les attitudes d’un groupe d’immigrés récemment installés en France, les Sardes, et analyse le désir d’ubiquité de ces émigrés-immigrés stabilisés, caractérisés par un sentiment d’appartenance très fort. Relatant le déroulement d’un congrès qui les réunissait, il montre le double localisme affiché par différentes générations de Sardes. Il évoque enfin le projet de loi battant en brèche la nationalité exclusive, et situe les débats qu’il suscite dans la perspective de la construction de l’Europe.

On the Italian migratory cycle in France. Contrasts between recent and past migratory trends

The author examines the attitudes of a group of recently-established immigrants in France, the Sardinians, and analyzes the desire for « ubiquity » of these settled emigrant/immigrants who manifest a very strong sense of belonging. Describing the events at a congress which brought the group together, he demonstrates the dual sense of place displayed by different generations of Sardinians. He goes on to mention the bill aimed at breaking down the concept of a single nationality, and situates the debate this is causing within the perspective of a newly-forming Europe.

Alain Médam

Ethnos et polis. À propos du cosmopolitisme montréalais

Résumé / AbstractArticle complet

Montréal, comme bien d’autres métropoles, devient de plus en plus cosmopolite. La multiplication des cultures transplantées engendre-t-elle de nouvelles formes de culture ou ne s’essouffle-t-elle pas rapidement, au gré des replis, des nostalgies et des schizophrénies qui sont le lot de tous les déracinés ? Et le projet transculturel n’est-il pas fortement handicapé par la difficulté de définir, à Montréal, ce qui constitue le centre de la société, et donc ce autour de quoi les identités collectives des immigrés pourraient se recomposer ? L’auteur de cet essai de « sociologie de l’entre-deux » voit dans la complexité et l’ambiguïté de certaines attitudes la préfiguration de mécanismes susceptibles de se généraliser à toute la population.

City and ethnicity. On Montreal’s cosmopolitanism

Like many other major cities, Montreal is becoming increasingly cosmopolitan in nature. But is the proliferation of transplanted cultures producing new forms of culture, or no longer able to do so, due to withdrawals and isolation, nostalgia and schizophrenia which are the lot of all uprooted peoples? And isn’t the transcultural vision profoundly handicapped by the difficulty of defining what constitutes the focal point in Montreal society, and thus the centre around which immigrants could re-form their collective identities? The author of this « sociology of transformation » essay sees, in the complexity and ambiguity of certain attitudes, a foreshadowing of responses which may spread to the population as a whole.

 

III. Insertion sociale et multiethnicité : quelques portraits


Madeleine Gagné

L’insertion de la population immigrée sur le marché du travail au Québec. Éléments d’analyse des données de recensement

Résumé / AbstractArticle complet

À l’évidence, au Québec comme ailleurs, l’emploi joue un rôle crucial dans la dynamique d’insertion des immigrants dans la société d’accueil. Or, une analyse sommaire montre que les immigrants arrivés au cours de l’après-guerre (1945-1970) connaissent une situation d’emploi relativement plus favorable que ceux qui sont arrivés par la suite (1970-1985). Ce texte permet d’expliciter ce phénomène, de le dédramatiser et de poser un diagnostic à la fois optimiste et réaliste sur les tendances qui caractérisent l’adaptation des immigrants au marché du travail québécois.

The integration of the immigrant population into the Quebec work force. An interpretation of census data

In Quebec, as elsewhere, employment evidently plays a crucial role in the dynamics of immigrants’ integration into the host society. A summary analysis reveals that immigrants arriving in the post-war period (1945-1970) faced a relatively more favourable employment situation than those arriving later (1970-1985). This text seeks to clarify and de-dramatize this phenomenon and to present a simultaneously optimistic and realistic diagnosis of the tendencies characterizing immigrants’ adaptation to the Quebec job market.

Bernadette Blanc, Nathalie Chicoine et Annick Germain

Quartiers multiethniques et pratiques familiales : la garde des jeunes enfants d’âge scolaire

Résumé / AbstractArticle complet

Cet article propose un portrait de trois secteurs multiethniques de Montréal et des familles qui y vivent. Après avoir brièvement examiné la constitution et la composition du paysage socio-ethnique de Saint-Louis et Mile End, Côte-des-Neiges et Montréal-Nord, les auteures examinent les pratiques des familles en matière de garde des enfants d’âge scolaire. Elles comparent plus particulièrement les modes de garde utilisés par les mères salariées nées au Canada et par les mères nées à l’étranger. Les conditions de vie précaires des populations néo-québécoises sont enfin mises en relation avec les problèmes d’accessibilité aux services de garde.

Family practices in multi-ethnic neighbourhoods: daycare for young school-age children

This article attempts to portray three multiethnic Montreal neighbourhoods and the families living there. After a brief examination of the socio-ethnic make-up of the Saint-Louis/Mile End, Côte-des-Neiges and Montreal-North neighbourhoods, the authors look at family practices in the area of daycare for school-age children. They specifically compare childcare methods used by working mothers born in Canada with those used by foreign-born mothers. Finally, the uncertain living conditions among the recently-arrived Quebec population are related to problems with access to daycare services.

Louis-Jacques Dorais

Intégration et adaptation dans une ville de taille moyenne : les réfugiés d’Asie du Sud-Est à Québec

Résumé / AbstractArticle complet

Les réfugiés ont plus tendance à se disperser sur l’ensemble du territoire du pays hôte que la plupart des immigrés. L’auteur se propose de regarder comment s’effectue le processus d’intégration sociale et d’adaptation culturelle de ces étrangers établis en dehors des grandes métropoles. L’exemple choisi est celui des réfugiés d’Asie du Sud-Est vivant dans la ville de Québec. Dispersés dans l’espace mais regroupés en communautés ethniques, les réfugiés présentent une diversité de profils lorsqu’on cherche à caractériser leur intégration et leur adaptation, les deux concepts étant clairement distingués dans le cadre de cette étude.

Integration and adaptation in a medium-sized city: Southeast Asian refugees in Quebec City

Refugees have a greater tendency to disperse across the entire area of the host country than most immigrants. The author has chosen to examine the process of social integration and cultural adaptation of these newcomers who settle outside major cities, and selects the example of Southeast Asian refugees living in Quebec City. Scattered in space but grouped into various ethnic communities, the refugees present a diversity of profiles when one attempts to characterize their integration and adaptation, the two concepts being clearly differentiated for the purposes of this study.

Marie Thérèse Perrin-Espinasse

L’impact des programmes sociaux d’insertion sur les modes d’intégration des immigrés

Résumé / AbstractArticle complet

Depuis une quinzaine d’années, des programmes sociaux associant action sociale et réhabilitation de l’habitat sont mis en oeuvre pour faciliter l’insertion des immigrés dans l’espace local. L’impact de ces programmes sur l’insertion effective des immigrés n’est pas évident. À partir de l’analyse d’un exemple local où ils furent expérimentés durant une période de chômage et de développement de mouvements xénophobes, c’est la pertinence des politiques sociales volontaristes en matière d’insertion des immigrés qui se trouve mise en question.

The impact of social integration programs on immigrants’ integration

For the past fifteen years, social programs associated with joint social action and housing renewal have been employed to facilitate immigrants’ integration into the local milieu. But the impact of these programs on immigrants’ actual integration is not clear. Analyzing one example of a local experiment which was attempted during a period of unemployment and developing xenophobia, the author questions the relevance of such specifically-directed social policies for the integration of immigrants.