Famille/familles

Sous la direction de François Charbonneau, Annick Germain et Claude Martin

Depuis quelques années le thème de la famille semble revenir en force dans les médias et dans les préoccupations des milieux politiques. Il ne s’agit pas là d’une question de mode. (…)

 

cover-LSP18

 
TABLE DES MATIÈRES

 

François Charbonneau, Annick Germain et Claude Martin

Présentation du numéro

Article complet

 

I. La Famille : objet d’intervention, enjeux politiques


G. Mathews

Le choc démographique : pas seulement une affaire de famille

Résumé / AbstractArticle complet

Le Québec vit présentement une crise démographique sans précédent, plus grave encore que celle qui touche l’Europe occidentale. Cette crise reflète davantage un nouveau modèle de fécondité qu’une « crise de la famille ». Les bénéfices engendrés par la dénatalité ont été encaissés, pour l’essentiel, et on se dirige vers un conflit majeur entre la politique de la vieillesse et la politique de la famille.

The demographic crisis: not only a family matter.

Quebec is going through an unprecedented demographic crisis, worse still than the one which is unfolding in Western Europe. This crisis reflects in the main a new fertility model rather than a « family crisis ». Benefits have heen derived from the baby bust, but this period is coming to a close and we are slowly heading towards a major conflict between old age policy and family policy.

Rémi Lenoir

Politique et famille en France

Résumé / AbstractArticle complet

La notion de « famille » est une sorte de concept fourre-tout qui est utilisé pour désigner et justifier certaines visions de l’ordre social. C’est dans leur aptitude à gommer les divisions réelles entre les groupes et à favoriser les regroupements le plus larges possible, que réside le principe de leur efficacité.

De quoi parle-t-on quand on parle publiquement de la « famille » ? C’est évidemment de l’ordre social qu’il est question, des principes de sa hiérarchisation et de son mode de reproduction. C’est ce que peuvent parfois faire oublier les discussions des spécialistes de la politique familiale sur les « priorités » à accorder à tel ou tel type de famille, toujours défini en termes biologiques ou sociaux.

Policy and family in France

The notion of « family » is a global concept used to designate and justify certain views of the social order. In the measure where they will eradicate the real divisions between the groups and favour groupings as large as possible, will they be efficient. What do we mean when publicly speaking of the « family »? We evidently mean the social order, its hierarchical organization and reproduction mode, which, at times, can be forgotten by family policy specialists discussing « priorities » to be given to such and such a type of family, always defined in biological or social terms.

Didier Le Gall et Claude Martin

Réseaux de parenté et politiques familiales : des définitions sociales complexes

Résumé / AbstractArticle complet

Cet article se propose d’aborder la recomposition des définitions sociales de la famille et des politiques familiales, en ayant comme objectif d’identifier les mécanismes et les logiques à l’oeuvre. Il montre tout d’abord dans quelle mesure les politiques sociales participent au renouvellement de ces définitions en produisant, par catégories et réglementations interposées, une certaine image de situations familiales particulières. C’est le cas des politiques à destination des « familles monoparentales ». Les auteurs montrent ici en quoi leur traitement social est le fruit de diverses logiques plus ou moins cohérentes. Toutefois, s’appuyant sur une catégorie, il occulte partiellement la réalité de ces situations. Cet article propose donc, dans un second temps, d’avancer dans les zones d’ombre laissées par les politiques familiales, afin d’appréhender ce que l’actuel traitement social ne permet guère de « penser », à savoir les phénomènes de recomposition de la famille.

Family networks and family policies: complex social definitions

This article proposes to approach the reconstitution of social definitions of the family and of family policies, in order to identify the mechanisms and reasonings at work. It shows, at first, the measure in which social policies are participating to the renewal of these definitions by giving us an image, through categories and regulations, of special family situations. Such is the case in « single parent family » policies. The authors are showing here how their social treatment is the result of various and more or less coherent reasonings. However, based on one category, it partially overshadows the reality of these situations. The article thus proposes, in a second step, to explore the shadows cast by family policies, in order to apprehend what the actual social treatment is forgetting, that is, the phenomena of family reconstitution.

Ruth Rose

La nouvelle politique fiscale québécoise : retour à la famille nucléaire ?

Résumé / AbstractArticle complet

Le gouvernement du Québec procède depuis trois ans à une réforme majeure du régime fiscal et des programmes de sécurité du revenu qui, sans le dire explicitement, vise un retour à la famille nucléaire. Après avoir analysé les enjeux de ces réformes, tant au Québec qu’au Canada, un certain nombre de critères sont proposés pour évaluer une politique fiscale familiale, et des voies alternatives sont explorées.

The new fiscal policy of Quebec: a return to the nuclear family?

The Quebec government has been proceeding for three years to a major reform of its fiscal policy and income security programs which, without being explicit, is aimed at a return to the nuclear family. Following an analysis of the implications for Quebec as well as for Canada, certain criteria are proposed to evaluate a family fiscal policy and explore various alternative proposals.

 

II. La famille ou les familles : objet complexe, insaisissable ?


B. Bawin-Legros et M. Sommer

Famille / Familles : Difficiles et mouvantes typologies

Résumé / AbstractArticle complet

La diversité actuelle des comportements familiaux pose pour les sociologues et les démographes la difficile question du classement de ces comportements en modèles structurés, c’est-à-dire la construction de typologies cohérentes. Après avoir rappelé quelques étapes marquantes de l’élaboration des typologies de la famille, nous illustrons les difficultés auxquelles se heurte la recherche lorsqu’il s’agit de construire une typologie basée sur des données empiriques. Nous essayons de montrer, à travers des exemples tirés d’enquêtes effectuées à Liège en 1984, 1985 et 1986, comment une mosaïque de situations et de pratiques très diversifiées renvoie à des dynamiques familiales spécifiques, où le temps (biographique et historique) devient une donnée fondamentale.

Family/families: difficult and shifting typologies

The actual diversity in family behaviours is not an easy matter for sociologists and demographers faced with sorting out these behaviours into structured models, i.e. coherent typologies. Following the illustration of a number of notable steps taken in the elaboration of family typologies, we will show the difficulties faced by researchers trying to build up a typology based on empirical data. We will endeavour to show, with examples taken from surveys conducted in Liege in 1984, 1985 and 1986, how a mosaic of highly diversified situations and practices refers to specific family dynamics, where time (biographical and historical) becomes a fundamental datun.

Yves Peron, Évelyne Lapierre-Adamcyk et Denis Morissette

Les répercussions des nouveaux comportements démographiques sur la vie familiale : la situation canadienne

Résumé / AbstractArticle complet

À l’instar des autres familles occidentales, les familles canadiennes se sont beaucoup transformées depuis 20 ans. L’union libre est devenue un prélude de plus en plus fréquent au mariage et au remariage. Le divorce est devenu une importante cause de démembrement des couples et des familles. Enfin, la famille de deux enfants est en train de devenir la famille « normale ».

Repercussions of the new demographic behaviours on family life: the Canadian situation

Canadian families, as other Western families, have been subjected to major transformations over the past 20 years. Free union is more and more the prelude to marriage and re-marriage, divorce has become a major cause of couple and of family dismemberment, and a two-children family is now being viewed as the « normal » family.

Laura Cardia-Vonèche, Malik von Allmen et Benoit Bastard

Fonctionnement familial et rapports à la santé : essai d’analyse typologique

Résumé / AbstractArticle complet

The family in relation to health: an attempt at typological analysis

This article deals with the daily health management within the family which, far from involving skills only, is based on the existence and significations or contents of family relations themselves. To study the family/health connection from this point of view enables: 1) to underline that the role played by the family is not only curative but also preventive, 2) to observe that this role resides also in other types of activities which are but indirectly related to health and, 3) to show that this role is also highly dependent on the state of relations within the family cell. This investigation of the family role in health matters is based on studies conducted in various European countries (France, Switzerland, Great Britain, Federal Republic of Germany) and favours the analysis of broken families, since it brings out the unknown dimensions of daily health management and its related specific family forms of sociability.

Renée Dandurand

La monoparentalité au Québec : aspects socio-historiques

Résumé / AbstractArticle complet

La monoparentalité n’est pas un phénomène nouveau, comme en témoigne l’histoire des pays occidentaux. Au Québec, la « nouvelle » monoparentalité ne bouscule « l’ancienne » que vers la fin des années 60. L’article indique les principaux repères de l’évolution socio-historique de la monoparentalité depuis 25 ans au Québec. Et, à l’aide de certains éléments de prospective empruntés à la société américaine, il cherche à poser quelques jalons concernant l’avenir de cette forme familiale.

Single-parent families in Quebec: socio-historical aspects

Single-parent families are not a new phenomenon, as testifies the history of Western countries. In Quebec, the « new » single-parent phenomenon jostles the « old » towards the end of the sixties only. This paper underlines the highlights of the single-parent family socio-historical evolution in Quebec over the past 25 years. And, with the help of some prospective material borrowed from the American society, it attempts to pave the way regarding the future of this family form.

Sabine Chalvon-Demersay

Les désunions libres

Résumé / AbstractArticle complet

Derrière la crise du mariage se profile la crise du couple et de la vie à deux. Après avoir évalué l’ampleur de la cohabitation hors mariage, l’auteur analyse, enquête à l’appui, les ruptures des couples non mariés, la situation de rupture révélant de façon privilégiée les dimensions d’un modèle de couple « invisible » pour les institutions sociales.

The break-ups of free unions

Behind the marriage crisis emerges the crisis of couples. Having evaluated the extent of out-of-marriage cohabitation, the author analyses, supported by a survey, the break-ups of unmarried couples which highlight the status of a couple model « invisible » to the social institutions.

 

III. Solidarité et sociabilités familiales d’hier et d’aujourd’hui


Anne Gotman

Les nouveaux héritiers

Résumé / AbstractArticle complet

Le dynamisme d’une institution comme l’héritage est un bon indicateur de la vivacité de l’institution familiale. Les modèles d’héritiers légués par le XIXe siècle fonctionne encore en France comme image de référence. Par ailleurs, derrière le constat économique de l’accroissement des transferts intra-familiaux, il y a bel et bien un fait sociologique et un modèle culturel de transmission des biens de famille.

The dynamism of legacy as an institution is a good indicator of the strength of the family institution. Heir models from the XlXth century are still used in France as references. Furthermore, behind the economical fact of the increase in inter-family transfers, lies a sociological fact and a cultural model of family possessions legacy.

Thierry Blöss

Se loger quand on est jeune. Affaire de famille, affaire d’État

Résumé / AbstractArticle complet

Comment interpréter le fait que, de plus en plus, les jeunes prolongent leur résidence commune avec leurs parents ? Peut-on parler d’une crise d’insertion résidentielle chez les moins de 25 ans ? L’article examine les dispositifs mis en place par l’État pour répondre aux difficultés de mobilité professionnelle et résidentielle que rencontrent les jeunes, non sans avoir auparavant interrogé les besoins de la décohabitation.

Dwellings for the young: family matter, State matter?

How to interpret the fact that more and more young people prolong their stay with their parents? Can we speak of an housing crisis for the less than 25 years old? This paper examines the mechanisms set by the state to solve the difficulties facing the young in their residential and professional mobility, not, however, without having analysed the need for de-cohabitation.

Paul Cuturello

Une affaire de famille : l’auto-construction du logement

Résumé / AbstractArticle complet

Le « retour » de la famille élargie sur le devant de la scène où se jouent les pratiques d’accession à la propriété des ménages est aujourd’hui un fait acquis, remettant en cause le consensus établi autour de l’idée d’une désagrégation de celle-ci. L’importance de la famille dans les stratégies des ménages pour accéder à la propriété de leur résidence principale a pu être observée auprès des auto-constructeurs de leur maison individuelle qui supportent les tensions les plus fortes dans l’économie de leurs mobilisations.

Pour comprendre les mécanismes à l’oeuvre à l’intérieur du réseau familial, il est nécessaire de « ramener » la famille du côté de l’économique. En situation de crise, plutôt qu’à un accroissement des « solidarités familiales », on assiste à un accroissement des négociations nécessaires entre les générations pour réaliser les transactions.

A family affair: self-help housing

The « return » of the extended family to the forefront of home ownership practices is an undeniable fact to-day, challenging the consensus regarding the family desintegration. The importance of the family in the couples’ strategies to acquire their main residence has been observed among the self-help-builders, which endure the greatest tensions in the economy of their mobilization.

The understand the mechanisms at work inside the family network, it is necessary to bring the family « back » on the economy side. In times of crisis, instead of an increase in « family solidarities », one sees an increase in negotiations necessary between the generations to achieve the transactions.

Perla Korosec-Serfaty, Véronique Jecker, Béatrix Farendla et Michèle Queva

Mode de vie, dynamique familiale et construction de l’identité : familles monoparentales en France

Résumé / AbstractArticle complet

La croissance du taux des familles monoparentales en France conduit à comparer leur mode de vie avec celui des familles biparentales et à s’interroger sur la pertinence de certains travaux, en particulier américains, qui voient dans la flexibilité et la variété des modèles familiaux une justification pour une nouvelle conception de la vie sociale et de la cité. Cette étude montre que les familles monoparentales françaises dont une femme est responsable voient dans l’aménagement de leur maison le moyen d’ancrer leur identité familiale et, dans la liberté de choix du quartier de résidence, celui de maintenir leur rang social. De plus, les choix en matière de nom, de repositionnement au sein des réseaux amicaux et familiaux montrent que les femmes chefs de famille monoparentale maintiennent les liens avec la famille d’origine et ravivent la tradition de l’aide intergénérationnelle.

Lifestyle, family dynamic and identity building: single-parent families in France

The rate increase of single-parent families in France leads one to compare their lifestyle with that of the two-parent families lifestyle and to question the relevance of some studies, American ones in particular, who see in the flexibility and variety of family models a justification for new concepts of social life and cities. This article illustrates that French single-mother families see in home planning a way to anchor their family identity, and, in the liberty to choose their neighbourhood, a way to maintain their social status. Furthermore, choices regarding their name, or the re-positioning within friend and family networks indicate that female heads of single-parent families maintain relations with their original family and revive the tradition of inter-generation help.

 

IV. La famille : une affaire de femmes ?


Francine Descarries-Bélanger et Christine Corbeil

La maternité : un défi pour les féministes

Résumé / AbstractArticle complet

Du refus de l’institution de la maternité… à la revendication de la jouissance maternelle : de la mère-nature… à la mère programmée.

Aucune réflexion sur la famille/familles ne peut éluder la question de la maternité.

Dans cette perspective, les auteures proposent une analyse des discours sur la maternité qui ont été élaborés au sein du mouvement des femmes et à sa marge au cours des vingt dernières années. L’objectif de cette démarche est, d’une part, de manifester les similarités, les différences et les contradictions que peut engendrer l’utilisation d’un modèle théorique particulier pour questionner la maternité. D’autre part, d’illustrer comment l’adoption d’un point de vue théorique spécifique sur la maternité détermine à la fois l’orientation du questionnement et le choix des champs d’analyse et d’intervention.

Maternity: a challenge for the feminists

From maternity refusal… to the claim for maternal pleasure: from natural mother… to computerized mother.

One cannot analyse families without questioning motherhood. In view of this, the authors are proposing to analyse motherhood-related discussions which have developed within and peripheral to the feminist movement over the past twenty years. The purpose of this paper is, on the one hand, to show the similarities, the differences and the contradictions that derive from the use of a particular theoretical model to question motherhood and on the other hand, to illustrate how the adoption of a specific theoretical point of view on motherhood determines at the same time the orientation of the questioning and the choice of the analysis and intervention fields.

François de Singly

Gagner sa place : la conquête de l’autonomie des femmes dans la famille

Résumé / AbstractArticle complet

La conquête de l’autonomie des femmes au sein de la famille conjugale peut prendre deux formes majeures que l’on ne peut réduire à l’opposition entre tradition et modernité. Explorer les logiques, les stratégies et les conditions sociales de ces deux modèles, tel est le propos de cet article.

To win one’s place: the conquest of women autonomy within the family

The conquest of women autonomy within the couple can be viewed under two major forms which cannot be reduced to an opposition between tradition and modernity. To explore the reasonings, the strategies and the social conditions of these two models, such is the object of this paper.

Chantal Beaudoin, Pierre J. Hamel et Céline Le Bourdais

Les femmes et la pauvreté : histoires de familles, histoires d’emplois ?

Résumé / AbstractArticle complet

La situation socio-économique des femmes s’explique, d’une part, par leur présence plus ou moins soutenue sur le marché de l’emploi et, d’autre part, par leur histoire de famille, c’est-à-dire par les types de ménages auxquels elles appartiennent au cours de leur vie. Union libre, présence d’enfants, mariage, autant d’éléments qui déterminent largement le niveau de vie des femmes et, partant, leurs risques de vivre sous le seuil de pauvreté. Par ailleurs, les interruptions de carrière des femmes semblent pénalisantes, quoique de façon variable selon les différentes histoires de familles.

Women and poverty: family history, employment history?

The women socio-economic status can be explained, on the one hand, by their more or less constant presence in the working place and, on the other hand, by their family history, that is to say, the different types of household to which they belong during their life. Free union, children, marriage, are as many elements which largely influence women standards of living and, therefore, the risks of living below the poverty line. Furthermore, career interruptions seem to be penalizing for women, in one way or another, according to their family history.

 

Débat


Tiers-mondisme et anti-tiers-mondisme. Table ronde

Résumé / AbstractArticle complet

Alors que se redéfinissent les rapports de dépendance entre pays développés et pays du Tiers-monde, certains intervenants et penseurs occidentaux remettent en question l’idéologie tiers-mondiste et les modèles d’action qu’elle préconise.

Si le débat semble engagé, au départ, entre les tenants de positions antinomiques, il ne s’inscrit pas moins dans une histoire qui est avant tout celle de la colonisation. En se référant à cette histoire, les participants à la table ronde apportent une série de nuances et de précisions pour y voir plus clair. Plusieurs dimensions sont interreliées. La crise économique mondiale, la consolidation de l’impérialisme, les luttes de libération nationale, de même que l’équilibre des rapports Nord-Sud sont au coeur de ce débat. Toutefois, les revendications des pays du Tiers-monde et les valeurs émancipatoires qui les portent apparaissent toujours légitimes.

Third World and anti-Third World. Round table discussion

While dependency relations between developed and Third World countries are being redefined, a number of Western participants and thinkers challenge the Third World ideology and its recommended models of action.

Taking into account the fact of colonization, the round table participants bring numerous precisions to clarify the debate. Many dimensions are interrelated: the world economic crisis, imperialism consolidation, national liberation struggles, as well as the balance in North-South relations are at the heart of the debate. However, the claims of Third World countries and their liberating values still seem justified.

 

Notes de lecture


Claude Martin

Pierre Gauthier, Les nouvelles familles, Montréal, Éd. Saint-Martin, 1986

N/A Résumé / Abstract Article complet

Annick Germain

Didier Le Gall, Claude Martin, Les familles monoparentales. Évolution et traitement social, Paris, les Éditions ESF, 1987, 119 p.

N/A Résumé / Abstract Article complet

Luc Thériault

Michel Pinçon, Désarrois ouvriers. Familles de métallurgistes dans les mutations industrielles et sociales, Paris, L’Harmattan, 1987

N/A Résumé / Abstract Article complet

Gérard Mauger

François de Singly, Fortune et infortune de la femme mariée, sociologie de la vie conjugale, Paris, PUF, 1987

N/A Résumé / Abstract Article complet