Territoires urbains et mixité sociale

 

Sous la direction de Johanne Charbonneau et Isabelle Mallon

 

La mixité sociale est un principe fondamental des politiques urbaines. Dans les dernières décennies, elle s’est, entre  autres, manifestée par une plus forte présence des classes  moyennes et supérieures dans plusieurs quartiers. Comme  le montrent les textes de ce numéro, les impacts en sont  toutefois plus complexes et nuancés que les analyses classiques sur la gentrification le laissaient supposer.

 

 

 

 


Pour consulter l’intégralité des articles en accès libre, veuillez visiter: 

Numéro 77 – 2016

Publié le 6 avril 2017