Numéro 72 – 2014

Utopies économiques

Sous la direction de Matthieu Hély et Sylvain Lefèvre

Pendant des siècles, la religion a disposé d’un monopole sur les croyances en un monde meilleur qui devait nécessairement se situer dans l’au-delà et pas hic et nunc (…)

 

Numéro 71 – 2014

La participation sociale et politique au quotidien

Sous la direction de Stéphanie Gaudet et Marc Breviglieri

Ce numéro propose d’analyser la diversité et la complexité des dimensions sociales de l’expérience de participation vécue par les individus dans leur quotidienneté (…)

 

Numéro 70 – 2013

Accompagnement des jeunes en difficulté

Sous la direction de Céline Bellot et Patricia Loncle

Le contexte de crise économique, financière, fiscale et sociale présente de nouveaux enjeux pour la jeunesse tant en Europe qu’en Amérique du Nord (…)

 

Numéro 69 – 2013

Les politiques de genre : quel genre de politiques ?

Sous la direction de Isabelle Mallon et Anne Quéniart

Il y a une dizaine d’années, le numéro 47 de Lien social et Politiques posait la question suivante : les politiques publiques ont-elles un genre ? Un ensemble d’articles y déconstruisait la prétendue neutralité des politiques publiques, (…)

 

Numéro 68 – 2012

Radicalités et radicalisations

Sous la direction de Pascale Dufour, Graeme Hayes et Sylvie Ollitrault

Les publications qui traitent de la « radicalité » en politique concentrent généralement leur attention sur la question des formes violentes d’action collective, comme le terrorisme, le fanatisme ou les émeutes urbaines. (…)

 

Numéro 35 – 1996

Familles et école

Sous la direction de Léon Bernier et François de Singly

L’histoire politique immédiate de l’obligation scolaire québécoise au milieu des années 1940 donne l’impression d’un sursaut d’activité démocratique et d’ouverture des élites, au nom des droits des parents et des droits des ouvriers, des droits universels de l’homme et des droits des femmes.

 

Numéro 34 – 1995

Y a-t-il vraiment des exclus ? L’exclusion en débat

Sous la direction de Jean-Noël Chopart et Shirley Roy

La notion d’exclusion est généralement employée comme un mot-valise qui recouvre les situations les plus hétérogènes. Surtout, elle concentre l’attention sur les situations extrêmes d’individus et de groupes placés en dehors de la sphère des échanges sociaux réglés. (…)

 

Numéro 33 – 1995

Généalogies de l’État-providence

Sous la direction de Jean-Marie Fecteau et Didier Renard

C’est avec la consolidation de la République, dont il constitue un des éléments, que s’affirme durablement un interventionnisme d’État en matière de protection sociale. (…)

 

Numéro 32 – 1994

Les formes de l’informel

Sous la direction de Claude Nélisse, Anne Herscovici et Madeleine Moulin

Les services de proximité sont considérés depuis une dizaine d’années en Europe comme un important gisement potentiel d’emplois. Mais la situation se révèle paradoxale parce qu’aucune des politiques destinées à concrétiser ce potentiel n’a pu réussir. (…)

 

Numéro 31 – 1994

Identités et nouveaux rapports sociaux dans les sociétés pluriethniques

Sous la direction de Anne Laperrière, Véronique De Rudder et Madeleine Moulin

Des intervenants sociaux exposent ici les facteurs facilitants, les difficultés et les stratégies qui marquent l’intégration des minorités de la « nouvelle immigration » non européenne. Par delà une diversité de perspectives et de vécus, on relève des problématiques communes. (…)

 

Numéro 30 – 1993

L’insécurité. La peur de la peur

Sous la direction de Jean-Paul Brodeur et Dominique Monjardet

Depuis la fin des années 1960, le thème de l’insécurité est de plus en plus présent dans la recherche, dans les revues spécialisées et dans la presse. En 1989, la revue Autrement a consacré un numéro à ce problème, sous le titre « Obsession sécurité ». En 1993, la revue Déviance et société, à son tour, a ouvert ses pages à un débat sur l’insécurité. (…)

 

Numéro 29 – 1993

La solitude et l’isolement. La structuration de nouveaux liens sociaux

Sous la direction de Jean-Claude Martin et Françoise-Romaine Ouellette

Dans les sociétés de la modernité avancée, les liens sociaux se modifient et se trouvent contextualisés autrement. De nouvelles manières de vivre et d’entrer en relation avec les autres nous interpellent à plus d’un égard. (…)