Numéro 62 – 2009

Vieillir pose-t-il vraiment problème ?

Sous la direction de Nicole F. Bernier et Isabelle Mallon

Il est bien difficile de s’intéresser au phénomène mondial du vieillissement démographique sans constater son appréciation très controversée par les spécialistes du domaine s’exprimant dans les médias, la littérature scientifique et les forums d’experts internationaux.

 

Numéro 61 – 2009

Pauvreté, précarité : quels modes de régulation ?

Sous la direction de Jane Jenson, Claude Martin et Serge Paugam

Les phénomènes de pauvreté et de précarité et leurs modes de régulation sociale ont connu d’importantes évolutions au cours des 20 dernières années, aussi bien en Europe qu’en Amérique du Nord. Nombre de gouvernements comptent, par le biais de politiques dites « actives », sur le renforcement du rôle des marchés pour garantir le revenu de chacun.

 

Numéro 60 – 2008

La médiation culturelle : enjeux, dispositifs et pratiques

Sous la direction de Blanche Le Bihan et Louis Jacob

Les milieux culturels et artistiques, mais aussi plus largement, comme on le verra dans ce numéro, toutes les sphères de l’activité sociale, politique et économique, en Europe comme dans les Amériques, s’astreignent à de nouvelles exigences de participation et d’expression citoyennes

 

Numéro 59 – 2008

Corps et politiques : entre l’individuel et le collectif

Sous la direction de Anne Quéniart, Muriel Darmon et Roch Hurtubise

Que le monde social célèbre certains usages du corps comme voie d’accès au bien-être, ou qu’il en critique d’autres comme autant d’abus ou de dérives corporelles, que la place du corps dans les sociétés contemporaines soit portée aux nues comme signe de la civilisation ou qu’elle soit vilipendée comme marqueur de l’individualisme ou de l’égoïsme

 

Numéro 58 – 2007

Les solidarités sans frontières : entre permanence et changements

Sous la direction de Pascale Dufour et Isabelle Giraud

Au printemps 2001, le nº 45 de Lien social et Politiques posait la question des frontières du social à l’heure de la mondialisation. Les contributions concluaient à la nécessaire prise en considération des espaces nationaux dans les analyses empiriques, ainsi qu’aux limites du changement induit par la circulation planétaire des discours et des acteurs du social.

 

Numéro 57 – 2007

Les compétences civiles, entre État sécuritaire et État social

Sous la direction de Philippe Estèbe et Julie-Anne Boudreau

La société se défait, et l’insécurité, à la fois comme sentiment et comme réalité, constitue l’un des signes majeurs de cette désagrégation. La peur de l’autre et la recherche de l’«†entre-soi†» constituent désormais les ressorts d’une fuite généralisée, bien illustrée des deux côtés de l’Atlantique.

 

Numéro 56 – 2006

Le fédéralisme social. Les défis de la gouvernance à niveaux multiples

Sous la direction de Jane Jenson et Francis Kessler

Le fédéralisme est un cadre institutionnel jugé apte à faire fonctionner de concert des entités politiques à la fois différentes et dotées de caractéristiques communes, une forme institutionnelle particulièrement utile dans les contextes où la diversité sociale, culturelle ou autre est territorialisée et donne lieu à des mobilisations politiques.

 

Numéro 55 – 2006

La santé au risque du social

Sous la direction de Marie-France Raynault et Patricia Loncle

Les processus de rapprochement, éloignement, chevauchement des secteurs santé et social constituent l’objet d’analyse du présent numéro de Lien social et Politiques.

 

Numéro 54 – 2005

Temporalités. Le temps : un enjeu social et politique

Sous la direction de Blanche Le Bihan, Claude Martin et Johanne Charbonneau

La question des temps sociaux et de leur articulation occupe une place croissante dans le débat public. En Europe, cette thématique a notamment pris la forme d’une réflexion sur la « conciliation entre vie familiale et vie professionnelle », ou sur ce que l’on appelle désormais « balance entre travail et vie familiale ».

 

Numéro 53 – 2005

Identités : attractions et pièges

Sous la direction de Jane Jenson et François de Singly

Le processus d’individualisation constitue pour les historiens et sociologues de la modernité un de ses fondements (Beck et Berk-Gernsheim, 2002). Il consiste en un certain détachement des individus des « communautés » héritées, comme la famille, le village, la religion.

 

Numéro 52 – 2004

Le territoire, instrument providentiel de l’État social

Sous la direction de Philippe Estèbe et Annick Germain

« Territoire » est un mot magique. Il évoque la proximité, l’appartenance, mais aussi un espace réel et global, voire vécu et approprié, riche de liens sociaux, et qui en tout cas échappe aux logiques sectorielles de la bureaucratie.

 

Numéro 51 – 2004

Engagement social et politique dans le parcours de vie

Sous la direction de Jean-François Guillaume, Anne Quéniart et Claude Martin

On pourrait ne voir dans l’engagement social et politique que l’effort de mobilisation individuelle ou collective d’acteurs soucieux de faire entendre leur voix, en prenant position contre des instances décisionnelles; on pourrait en contrepartie suggérer que l’engagement n’émerge que dans l’espace ouvert par les pouvoirs politiques lorsque, confrontés aux limites